Cet article date de plus de trois ans.

Lait contaminé : les victimes réclament justice

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Lait contaminé : les victimes réclament justice.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce lundi 15 janvier au matin, le président de l'association des victimes du lait contaminé a été reçu par le ministre de l'Économie et celui de la Santé. Il refuse les indemnités proposées par le groupe laitier.

Ce père et cette mère ont déposé plainte contre Lactalis. Ils sont reçus ce lundi 15 janvier au matin pour la première fois par les ministre de l'Économie et de la Santé, avec des associations de défense des consommateurs. Une rencontre qui rassure les familles. "Madame la ministre de la Santé m'a assuré qu'il y aurait un suivi médical pour les familles et qu'un lien direct sera fait par le biais de Santé publique France et de la Direction générale de la Santé", a déclaré Ségolène Noviant, vice-présidente de l'association des victimes du lait contaminé. 37 bébés ont été contaminés par la salmonellose après avoir bu du lait infantile.

"Nous n'achèterons pas notre silence"

Hier, le patron de Lactalis a proposé d'indemniser toutes les victimes. Ce n'est pas ce que réclame l'association. "Notre demande ne portait pas et n'a jamais porté sur une éventuelle indemnisation, je le rappelle ici, mais sur la recherche de ce qui s'est passé", a alors réagi Quentin Guillemain, président de l'association. "Nous n'achèterons pas notre silence". Les familles comme les associations de défense des consommateurs se demandent comment des boîtes de lait interdites à la vente se sont quand même retrouvées dans les rayons. Elles exigent un meilleur contrôle de l'État.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.