Italie : la Moka, une cafetière inimitable

Les Italiens, qui consomment trois fois plus de café que les Français, utilisent souvent des cafetières à l'ancienne, les fameuses "Moka". Ces objets en aluminium, conçus dans les années 1930, résistent encore et toujours aux appareils modernes.

FRANCE 2

Inspirée des jupes des femmes des années 30, la Moka est une cafetière iconique. Elle a été brevetée en 1933. La technique est depuis restée inchangée. "On dépose le réservoir, on met notre café, on remplit de manière homogène le filtre. On visse, on serre d'une manière forte le collecteur à la base qui va chauffer", détaille Roberto Abeni, porte-parole de Bialetti. La magie opère en six minutes, lorsque la vapeur d'eau puis l'eau bouillante traversent le café.

300 millions d'exemplaires vendus

"On peut avoir un produit similaire à celui des bars chez soi. Le fameux parfum de la cafetière est quelque chose d'exceptionnel qu'il faut connaître", poursuit Roberto Abeni. La grande époque des ventes commence dans les années 1950. 300 millions d'exemplaires sont vendus. La cafetière est simple et durable. Il est inutile d'en acheter régulièrement une nouvelle. Cette solidité est paradoxalement le point faible du produit : les pertes se chiffrent à 15 millions d'euros en 2018. Mais en 2020, les ventes de la cafetière Moka ont à nouveau augmenté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cafetière
Cafetière (FRANCE 2)