Cet article date de plus d'un an.

Italie : à Trieste, le café est une science

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Italie : à Trieste, le café est une science
FRANCE 2
Article rédigé par
F.Griffond, A.Mikoczy, A.Donadini, M.Chiarello, V.Parent - France 2
France Télévisions

Les habitants de Trieste, en Italie, consomment deux fois plus de café que les Français. Là-bas, la préparation de l’expresso est étudiée comme une science. 

Pour les Italiens, une bonne journée commence par un café. Et c’est une affaire sérieuse, surtout à Trieste, la capitale mondiale du café. Au port, transite chaque année près de deux millions de sacs de café. L’université internationale du café de Trieste, détenue par Illy, est la plus grande entreprise alimentaire de la ville. 6 000 stagiaires du monde entier y apprennent les différents secrets du café. Pour faire un expresso italien, il faut sept grammes de poudre noire, 25 millilitres d’eau qui coulent en 25 secondes. Déguster ce café est aussi une science. 

Le café est-il bon pour la santé ?

70 % de la production de café de Trieste sera exportée, le reste consommé en Italie. En moyenne, les habitants boivent dix kilos de café par an, soit deux fois plus que les Français. Le café est d’ailleurs bon pour la santé. En buvant trois tasses de café par jour, les risques de décès chez les adultes de 50 à 71 ans serait réduit de 10 %. Il diminuerait également l’apparition du cancer du foie. "Le café contient de nombreuses molécules antioxydantes, c’est-à-dire anti-inflammatoires, qui jouent ce rôle très protecteur", explique la journaliste Florence Griffond sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.