Gastronomie : une pizza trois étoiles en Italie

La pizza de Naples est entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco. Pour en devenir le maître, un pizzaïolo français déterminé à remporter le championnat du monde de Pizza en Italie a demandé l'aide d'un restaurant étoilé. 

Voir la vidéo
France 3

Jérémy Viale n'est pas un  habitué des palaces, ni un grand chef. C'est un pizzaïolo qui a frappé à la porte d'un restaurant trois étoiles pour demander un peu de soutien. Jérémy se voit déjà à Parme ; en avril il fera voler sa pâte à pizza en Italie et compte régaler le jury pour devenir champion du monde. En attendant, il profite de l'expérience de Fréderic Desmurs et de sa brigade. Le pizzaïolo découvre ainsi la cuisson des morilles. La formation passe également par des gestes : l'apprenti sait maintenant tourner les champignons. Mais quand vient l'heure de la pâte, c'est le chef du trois étoiles qui apprend à son tour des choses.

Potimarron et truffes

Problème : dans un trois étoiles on ne cuit pas à 300 degrés. Heureusement, une boulangerie est à deux pas. En cinq minutes, l'oeuvre de Jérémy prend de la couleur et du relief. Pour ce premier test, la pizza aura droit à une couche de potimarron mariée à une couverture printanière, sans oublier la truffe du moment. Reste à savoir si Georges Blanc, le maître des lieux, appréciera. Aimer, c'est peu dire, lorsque l'assiette finit vide. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pizzaïolos posent à Naples (Italie), le 7 décembre 2017, pour fêter la décision de l\'Unesco de faire entrer la pizza au patrimoine de l\'humanité
Des pizzaïolos posent à Naples (Italie), le 7 décembre 2017, pour fêter la décision de l'Unesco de faire entrer la pizza au patrimoine de l'humanité (TIZIANA FABI / AFP)