Gastronomie : la France remporte le Bocuse d'Or pour la première fois depuis 2013

Créée en 1987 par Paul Bocuse, cette compétition, sorte de coupe du monde des chefs, a lieu tous les deux ans à l'occasion du Salon international de la restauration, près de Lyon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Trophée en main, le chef David Tissot fête sa victoire au Bocuse d'Or avec le reste de l'équipe de France, le 27 septembre 2021, à Chassieu, dans la métropole de Lyon. (OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

"Il revient vraiment à la maison." Huit ans après son dernier sacre, la France a remporté la finale du prestigieux concours culinaire du Bocuse d'Or, lundi 27 septembre, dans le cadre du Salon international de la restauration, organisé près de Lyon.

L'équipe française était emmenée par Davy Tissot, titulaire d'une étoile Michelin à la tête de Saisons, le restaurant d'application de l'Institut Paul Bocuse, dans l'agglomération lyonnaise. Le Bocuse d'argent a été décerné au Danemark et celui de bronze à la Norvège.

Ce succès tricolore a été salué par Emmanuel Macron, qui a fêté "la gastronomie française au sommet" et adressé "un grand bravo" aux vainqueurs. "Vous faites rêver les jeunes, vous faites la fierté de tout un secteur, de tout un pays", a-t-il écrit, sur Twitter.

Une édition sous le signe du "take away"

Durant deux jours, 21 équipes étaient en lice sur deux épreuves. Elles ont proposé à un jury de chefs du monde entier un plateau autour du paleron de boeuf et, nouveauté de cette édition, une box à emporter comportant trois plats (une entrée, un plat, un dessert) sur une déclinaison de tomate cerise. "Le take away a été l'unique solution pendant la crise et a permis de découvrir des techniques un peu différentes", a souligné le chef trois étoiles et président du comité d'organisation, Régis Marcon.

"Le niveau monte à chaque édition", s'est félicité le président du concours, Jérôme Bocuse, fils du légendaire "Monsieur Paul", mort en 2018. Créée en 1987 par Paul Bocuse, cette compétition, sorte de coupe du monde des chefs, a lieu tous les deux ans à l'occasion du Sirha. Jusqu'ici, la France s'était imposée sept fois, sur un total de 17 éditions. En 2019, le Bocuse d'or avait été gagné par le Danois Kenneth Toft-Hansen, devant le Suédois Sebastian Gibrand et le Norvégien Christian André.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.