Bocuse d'Or : une récompense qui change la vie

Le concours de cuisinier offre une exposition sans commune mesure aux cuisiniers qui le remportent, comme peut en témoigner Thibaut Ruggieri, vainqueur en 2013.

FRANCE 2

Les Bocuses d'Or, du nom du célèbre cuisinier, "chef du siècle" disparu il y a un an, seront décernés mercredi 30 janvier à Lyon. Une distinction loin d'être anodine tant son impact est certain sur la carrière des lauréats de ce prestigieux concours. À l'Abbaye royale de Fontevraud (Maine-et-Loire), qui date du XIIe siècle, on a fait appel il y a cinq ans à un jeune chef au moment de créer un restaurant. Un cuisinier pas comme les autres, car couronné d'un Bocuse d'Or.

"De l'ombre à la lumière"

La distinction, la plus haute pour un cuisinier, est brodée sur sa veste. Pourtant, Thibaut Ruggeri garde la tête froide et propose une cuisine simple et de saison. "Pour se distinguer, il faut trouver des choses exceptionnelles", explique ce vainqueur de ce qui ressemble aux Jeux olympiques de la cuisine. "Vous passez clairement de l'ombre à la lumière", explique-t-il sur les conséquences d'une victoire aux Bocuse d'Or. Il y a deux ans, il a remporté une étoile au Guide Michelin.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JACQUES DEMARTHON / AFP)