"Faux" steaks hachés : les associations d'aide alimentaire demandent réparation

Une entreprise française a livré 780 tonnes de faux steaks hachés. Une viande qu'elle avait commandée en Pologne et qui était destinée aux associations d'aide aux plus démunis, dont les Restos du Coeur et le Secours populaire.

FRANCE 2

Dans un entrepôt du Secours populaire de l'Isère, quatre palettes de steaks hachés destinés aux plus démunis vont être détruites. Une viande de très mauvaise qualité, avec morceaux de peau, excès de gras, produits interdits comme le soja et l'amidon. "Malheureusement, on en a déjà distribué sur certains de nos points de distribution. On en a quand même 19 sur le département de l'Isère", explique Tayeb Boukenoud, de la fédération Isère du Secours populaire. Au total, ce sont 780 tonnes de steaks qui ont été consommées avant l'alerte donnée en mars.

La viande est originaire de Pologne

Pas de risques sanitaires, mais une fraude avérée pour les autorités, puisque les steaks ne respectent pas les normes de qualité pour ces produits. Les associations d'aide alimentaire ont acheté les steaks auprès d'un fonds européen. Le fournisseur est une entreprise française qui s'est approvisionnée en Pologne, via un intermédiaire. Tout s'est fait à l'insu des associations qui, aujourd'hui, demandent réparation. Les responsables encourent jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et une amende de 1,5 million d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des steaks hachés surgelés dans une cuisine de restauration collective. (Photo d\'illustration)
Des steaks hachés surgelés dans une cuisine de restauration collective. (Photo d'illustration) (PHILIPPE TURPIN / AFP)