Cet article date de plus d'onze ans.

Doux : "Le compte n'y est pas dans les offres" (ministère)

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

"Aujourd'hui, le compte n'y est pas dans les offres qu'on a, de manière
générale
", a déclaré une source dans l'entourage du ministre Arnaud
Montebourg. "Nous demandons aux repreneurs potentiels d'améliorer leur offre ", a-t-il ajouté. Le délai de dépôt des offres de reprise du groupe volailler Doux en redressement judiciaire s'achevait à 18h.

Un consortium emmené par Sofiprotéol, bras financier de la filière oléagineuse, a confirmé avoir déposé une offre de reprise. L'information avait filtré dans la journée. Le consortium réunit cinq autres sociétés : le fabricant d'aliments pour le bétail Glon Sanders, filiale de Sofiprotéol, la coopérative LDC et les entreprises Duc, Tilly-Sabco et Triskalia.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.