Deux-Sèvres : une femme mortellement empoisonnée par des champignons

Dans les Deux-Sèvres, une femme est décédée vendredi 1er novembre après avoir mangé des champignons vénéneux. Les autorités sanitaires appellent à la plus grande vigilance. Les cas d'intoxication se multiplient.

France 2

C'est à La Chapelle-Saint-Laurent (Deux-Sèvres) qu'une femme est morte deux jours après avoir ingéré des champignons vénéneux avec son mari et sa belle-sœur. "Vers 5 heures du matin vendredi, le mari s'est levé et a trouvé son épouse allongée dans la salle des bains décédée. Le mari et sa sœur ont aussi été intoxiqués", indique le maire Jean-Yves Bilheu.

Faire vérifier les champignons ramassés

Tous deux dans un état critique, ils ont été transportés à l'hôpital puis au centre anti-poison de Tours (Indre-et-Loire). Ils auraient mangé des amanites phalloïdes, mais des analyses supplémentaires et une autopsie doivent être menées. Jean Provost, secrétaire de la société mycologique de la Vienne, rappelle qu'il ne faut ramasser que les champignons que l'on connaît autrement "il faut le faire déterminer par un mycologue ou des pharmaciens très pointus". En octobre, plus de 490 cas d'intoxications ont été signalés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des amanites phalloïdes prises en photo dans la forêt alsacienne.
Des amanites phalloïdes prises en photo dans la forêt alsacienne. (SYLVAIN CORDIER / BIOSPHOTO / AFP)