Consommation : le scanner alimentaire arrive en Europe

Inventé au départ pour les diabétiques et les allergiques, le scanner alimentaire a conquis les États-Unis et le Canada, il débarque maintenant en Europe. Une équipe de France 2 vous en dit plus.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Choisir ses aliments pour manger sain, un parcours souvent semé d'embuches. Pour se faire son propre jugement, un nouvel outil débarque en Europe : le scanner alimentaire. En quelques secondes, vous pouvez connaitre la composition d'un aliment : glucides, lipides, vitamines, présence d'allergènes, il peut même évaluer la fraicheur de la viande. Technique utilisée : le spectromètre. Le scanner envoie un faisceau lumineux, chaque molécule réfléchit la lumière de manière différente, ce qui donne la signature moléculaire de l'aliment.

Les pesticides bientôt détectés

Ce nouvel outil est développé par deux entreprises dans le monde. À Tel-Aviv (Israël), un laboratoire travaille sur cette technologie. Des scientifiques analysent des millions d'échantillons de matières pour constituer une immense banque de données que le scanner utilise pour lire les aliments. Dans le futur, on pourra aussi vérifier la composition des médicaments. D'ici un an ou deux, le scanner pourra détecter les pesticides, les OGM ou encore les bactéries. Une révolution pour les consommateurs de plus en plus méfiants. Ces appareils se vendent entre 400 et 1 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT