Cet article date de plus d'un an.

Commerces : des supérettes autonomes s'implantent dans les zones rurales

Publié
Commerces : des supérettes autonomes s'implantent dans les zones rurales -
Commerces : des supérettes autonomes s'implantent dans les zones rurales Commerces : des supérettes autonomes s'implantent dans les zones rurales - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Brogat, J.Gasparutto, J. Delage, E P. Wurtsthorn, P.Holland, O.Wislet, J.Russeil, V.Heurtel
France Télévisions
France 2

Jeudi 21 avril, dans la rubrique "une idée pour la France", la journaliste Valérie Heurtel présente des supérettes autonomes en milieu rural, qui fonctionnent sans vendeur.

Ouvert 24 h/24, sans personnel, avec des produits disponibles à bas prix, voilà la promesse des épiceries autonomes qui fleurissent dans des communes françaises. À Marsac (Charente), il n'y a plus d'épicerie depuis 15 ans. "Les gens préféreraient aller chercher leurs courses en grande surface, c'était moins cher", raconte le maire, Jean-Luc Fouchier. Une supérette autonome va être installée. Ici, les clients entrent, scannent et paient leurs courses grâce à leurs smartphones.

Des distributeurs automatiques de produits

"Comme on a des prix de supermarché, le but, c'est d'aller au-delà du dépannage, c'est que les gens prennent l'habitude d'aller faire leurs courses du quotidien", explique Julien Nau, cofondateur de la start-up API. Une dizaine de communes pourraient installer ce type de supérette d'ici à la fin de l'année. La journaliste Valérie Heurtel indique que, dans les campagnes déjà, les producteurs ont installé des distributeurs automatiques, de fromages ou de charcuterie par exemple.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.