Boulanger de France : un label gage de qualité ?

Un nouveau label existe en boulangerie "Boulanger de France". Il doit permettre de distinguer un pain 100% fait-maison d'un pain industriel.

France 2

Installé à Ravel dans le Puy-de-Dôme au pied de l'église depuis bientôt 25 ans, Guillaume Demeneix artisan-boulanger, joue sa partition dans le pur respect des règles de l'art. "On sent le blé, ça sent la fermentation, on sent les arômes du levain qui s'expriment", confie Guillaume en parlant de son pain. Dans son atelier, ses pains et ses viennoiseries sont faits-maison.

Des dizaines d'adhérents au nouveau label

Le métier de boulanger est un métier artisanal mis à rude épreuve ces dernières années par la concurrence des industrielles des grandes surfaces. "Il suffit qu'ils fassent 51% du chiffre d'affaires avec le pain, les 49% restant ne peuvent être que de l'industriel et ils ont droit de marquer 'boulanger'", explique Guillaume Demeneix. Dans le Puy-de-Dôme, ils sont quelques dizaines à avoir adhéré au nouveau label "Boulanger de France" et à sa charte contraignante. Par exemple, le pétrissage doit être peu intense pour préserver les arômes de la farine et pour une meilleure conservation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les apprentis n\'ont jamais été aussi nombreux en France. Une équipe de journalistes de France 3 est partie à la rencontre de deux jeunes femmes passionnées. Léa et Andréa sont élèves dans la même classe de Bar-le-Duc, en boulangerie.
Les apprentis n'ont jamais été aussi nombreux en France. Une équipe de journalistes de France 3 est partie à la rencontre de deux jeunes femmes passionnées. Léa et Andréa sont élèves dans la même classe de Bar-le-Duc, en boulangerie. (FRED TANNEAU / AFP)