Ardennes : le succès d'un pressoir ouvert aux particuliers

Dans la commune ardennaise du Chesne, un pressoir est ouvert aux particuliers. Depuis plus de vingt ans, on peut y venir avec ses pommes et en repartir avec le jus issu de cette petite production.

France 3

Dans les Ardennes, ceux qui préfèrent déguster les pommes de leur jardin en jus peuvent aller au pressoir du Chesne. Chaque année, des particuliers peuvent apporter leur petite production et récupérer le fruit de leur récolte sous forme liquide. "Ça fait plaisir de consommer sa production locale, son produit naturel. Ça va permettre aussi de satisfaire les enfants et les petits-enfants avec un bon produit", témoigne un homme.

Une fabrication traditionnelle

La fabrication se veut la plus traditionnelle possible, dans ce pressoir aucun sucre n'est ajouté au cours de la transformation. Le jus de pomme qui arrive du pressoir, passe à la centrifugeuse avant d'être pasteurisé et mis en bouteille. C'est le même procédé depuis 1994, depuis que Jean-Philippe Courtois, producteur de fruits, a décidé d'ouvrir son local aux particuliers de la région. Les clients se bousculent dans le pressoir, mais le rendement est cette année moins important, car la récolte des pommes est jugée mauvaise.

Le JT
Les autres sujets du JT