Cet article date de plus de trois ans.

Aliments ultra-transformés : pourquoi faut-il s'en méfier ?

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Aliments ultra-transformés : pourquoi faut-il s'en méfier ?
Article rédigé par
France Télévisions

Dans un livre, Anthony Fardet, chercheur en alimentation, met en garde contre les effets sur la santé des aliments ultra-transformés.

Anthony Fardet est chercheur en alimentation. Il met en garde contre les dangers des aliments ultra-transformés. "Quand vous êtes en supermarché, vous regardez l'étiquette. Si vous voyez une longue liste d'ingrédient et d'additifs que vous ne reconnaissez pas, glucose, fructose, gluten vital, sucre inverti, isolat de protéine, lactosérum, et que vous avez quatre ou cinq de ces additifs que seuls les industriels utilisent, c'est un aliment ultra-transformé", explique Anthony Fardet, auteur de Halte aux aliments ultra-transformés !.

50% d'aliments ultra-transformés dans l'offre alimentaire en supermarchés

Ces aliments ultra-transformés sont également souvent enrichis en sucre, sel et gras. Une des autres caractéristiques pour les reconnaître : ce sont les emballages colorés souvent très attractifs. Dans l'offre alimentaire en supermarchés, on retrouve à peu près 50% d'aliments ultra-transformés. Le chercheur estime qu’on vient de vivre il y a 30, 40 ans, dans les pays occidentaux et émergents, une transition alimentaire : "le passage des vrais aux faux aliments, des aliments transformés à ultra-transformés". Ces aliments seraient selon Anthony Fardet : peu rassasiants, hyperglycémiant et riches en calories. Consommés régulièrement, ils créent le lit pour le développement de l'obésité, du diabète de type 2 et augmentent ensuite les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.