Alimentation : pourquoi les industriels veulent augmenter leurs prix

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Alimentation : pourquoi les industriels veulent augmenter leurs prix
France 3
Article rédigé par
O. Poncelet, O. Lévesque, A. Girault-Carlier, G. Pinol - France 3
France Télévisions

Faire ses courses pourrait coûter plus cher. Les industriels de l’agro-alimentaire font pression pour augmenter les prix de 9%, se disant fragilisés par la hausse du cours du blé ou du sucre.

Pour faire ses biscuits, un industriel de Seine-et-Marne a besoin de matières premières, toujours les mêmes, du beurre, de la farine, des œufs et du sucre. Le problème est que ces derniers lui coûtent toujours plus cher. Le sucre a augmenté de 58% en un an, les huiles végétales ont explosé de 124%, le maïs de 89% et les produits laitiers de 28%, partout dans le monde.

Le coût des emballages augmente aussi

Pour ne rien arranger, le coût des emballages explose aussi dans le même temps. Avec la reprise économique, le monde entier se rue sur les mêmes matières premières. "Il y a une forte augmentation du prix des boîtes et du prix des alvéoles de tout ce qui est emballage (…). Actuellement, c’est nous qui prenons sur nos marges, les augmentations de prix", détaille Christian Astruc, biscuiter. Les industriels de l’agro-alimentaire demandent donc d’augmenter leurs prix de 9%. L’UFC-Que choisir y voit surtout une manœuvre pour consolider des marges, qui ne se justifient pas, selon l’association.

Parmi nos sources :  

Nous avons travaillé sur les données fournies par l’ANIA (Agence nationale des Industries de l’Agro-alimentaire), en particulier, leur dernière note de conjoncture (file:///C:/Users/olivier.poncelet/Downloads/ANIA-Note-de-conjoncture-IAA_2021_10052021-1%20(1).pdf)

Nous avons confronté leurs données à celles de la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

(http://www.fao.org/worldfoodsituation/foodpricesindex/fr/)

Nous avons contacté la  Fédération du Commerce et de la Distribution qui nous a transmis le verbatim suivant : "Les ajustements nécessaires se négocieront avec les fournisseurs concernés […], produit par produit et enseigne par enseigne…"
 Enfin, nous avons interrogé l’UFC-Que Choisir ? , la célèbre association indépendante de consommateurs, afin de nous aider à vous décrire les mécanismes de marges des industriels et de la grande distribution.

Liste non exhaustive.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.