Alimentation : les pommes de terre seront bientôt plus chères

Dans le Nord, la sécheresse de l'été a entraîné une baisse du rendement des productions de pommes de terre et, donc, une augmentation des prix à venir.

Voir la vidéo

La récolte commence. Sur cette exploitation du Nord, les premiers arrachages de pommes de terre Francine augurent de faibles rendements après un été de canicule. Chez Benoît Decohen, grossiste du Pas-de-Calais, on comptera 20% à 30% de volume en moins. Il constate que le cours de la pomme de terre a doublé en quelques semaines. "La pomme de terre sera plus chère cette année, explique-t-il. Le consommateur paiera ses pommes de terre plus cher que l'année passée."

Jusqu'à 7% de hausse

Pour le consommateur, la hausse est estimée à 6% ou 7% mais les produits surgelés pourraient même venir à manquer. Les industriels n'auront ni la qualité, ni la quantité nécessaire pour le plein fonctionnement de leurs usines. Les perdants seront surtout les producteurs. À cause de la sécheresse, ils ne pourront pas fournir la quantité prévue par contrat aux industriels et subiront des pénalités financières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pommes de terre récoltées au Centre international de la pomme de terre, au Pérou, le 27 août 2010.
Des pommes de terre récoltées au Centre international de la pomme de terre, au Pérou, le 27 août 2010. (ENRIQUE CASTRO-MENDIVIL / REUTERS)