Implants : "Ça se passe bien dans la plupart du temps", assure le docteur Damien Mascret

Le docteur Damien Mascret fait le point sur la dangerosité des implants que les patients se mettent sous la peau pour la contraception ou autre. 

FRANCE 2

Le nombre de plaintes qui augmente à propos des implants médicaux inquiète. Sont-ils tous dangereux ? "Heureusement non", répond le docteur Damien Mascret. Il ajoute qu'il y a des "millions de prothèses qui sont posées chaque année, de la prothèse de hanche au pacemaker en passant par les prothèses mammaires, la plupart du temps ça se passe bien. C'est justement parce qu'il existe ce qu'on appelle la matériau vigilance que l'on repère quand quelque chose ne va pas."

Pourquoi les implants n'ont-ils pas d’autorisation pour être mis sur le marché ?

"Comme il s'agit de matériel, c'est avant tout une question de bonne pratique de fabrication, c'est pourquoi on demande un marquage CE, comme pour les jouets. Bien sûr, on ne s'arrête pas là. Pour être commercialisé, un dispositif doit apporter un bénéfice thérapeutique et diagnostique. Et les médecins sont chargés de faire remonter aux autorités de santé tous les effets indésirables qu'ils peuvent observer."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une prothèse mammaire avant une opération. 
Une prothèse mammaire avant une opération.  (MIGUEL MEDINA / AFP)