Pollution : un médecin jugé pour faux témoignage

L'éminent pneumologue Michel Aubier est jugé ce mercredi 14 juin pour faux témoignage. Avant lui, jamais personne n'avait été jugé pour parjure devant le Sénat. Retour sur les faits.

FRANCE 2
Michel Aubier, pneumologue réputé, comparaît ce mercredi 14 juin dans l'après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris. En avril 2015, ce professeur de médecine est auditionné par une commission d'enquête. Il s'agit d'évaluer les conséquences économiques de la pollution de l'air. Une audition sous serment. 

Jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende

Le professeur de médecine jure qu'il n'a aucun lien d'intérêt avec les acteurs économiques. Pourtant, à l'époque, le pneumologue est en contrat avec le groupe pétrolier Total. Il en est le médecin-conseil depuis 1997. Le pneumologue apparaît même dans l'organigramme de la fondation Total. Sa rémunération s'élève selon le journal Le Monde entre 50 et 100 000 euros par an. Y a-t-il conflit d'intérêts ? Pourquoi n'a-t-il pas évoqué devant le Sénat ses liens avec l'industrie pétrolière ? Jugé pour témoignage mensonger, le pneumologue encourt cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le pneumologue Michel Aubier dans l\'émission \"Allô docteurs\", le 1er mars 2016, sur France 5. 
Le pneumologue Michel Aubier dans l'émission "Allô docteurs", le 1er mars 2016, sur France 5.  (FRANCE 5)