En Roumanie, des ambulanciers accusés d’homicide involontaire par appât du gain

Pour économiser et dérober d’importantes quantités de gazole, des ambulanciers roumains sont suspectés d’avoir roulé au pas. L'enquête devra déterminer si huit décès de patients sont attribuables à leurs agissements.

Image d\'illustration
Image d'illustration (Photo credit: kenjonbro on Visualhunt.com / CC BY-NC-SA  )

L’histoire prêterait à sourire si elle n’impliquait pas potentiellement des vies humaines. Le parquet roumain a ouvert mercredi 5  une enquête contre 15 ambulanciers du sud du pays soupçonnés d'avoir provoqué la mort de huit patients par cupidité, en choisissant d'intervenir en retard afin de voler du carburant. Les ambulanciers sont suspectés d'avoir systématiquement roulé à une allure d'escargot afin d'économiser le combustible, qu'ils détournaient à leur profit.

"L'enquête vise à déterminer si huit décès intervenus entre 2013 et 2018 seraient dus à l'intervention tardive des ambulanciers", a déclaré à l'AFP le procureur Sorin Marian Lia, du parquet de Corabia.

Des jerricans de carburants au domicile des suspects

D'importantes quantités de gazole avaient été découvertes en août lors de perquisitions au domicile de plusieurs de ces ambulanciers. Selon des images des caméras de surveillance placées dans une station-service, au lieu de faire le plein, les suspects remplissaient des jerricans qu'ils déposaient ensuite chez eux.

Afin de dissimuler le vol de combustible sur le quota mensuel qui leur était alloué pour les interventions, les ambulanciers roulaient plus lentement et mentaient sur la durée du déplacement, selon le parquet.

Au total 15 des 18 ambulanciers de cette petite ville sont visés par l'enquête. Les 15 suspects ayant été suspendus de leurs fonctions, les services d'urgence de Corabia ont dû faire appel à des ambulanciers d'autres villes.