Doubs : un enfant de 4 ans parmi les victimes présumées de l’anesthésiste de Besançon

Un enfant de 4 ans, opéré des amygdales en 2016, figure parmi les victimes présumées du docteur Péchier. Il a survécu à deux arrêts cardiaques. 

FRANCE 3

Déféré jeudi 16 mai devant le procureur de la République de Besançon (Doubs) et déjà mis en examen pour sept empoisonnements, l'anesthésiste Frédéric Péchier est suspecté d'avoir fait d'autres victimes. Teddy, 4 ans, a été opéré des amygdales en 2016. Mais après l'anesthésie, l'enfant est victime de deux arrêts cardiaques et le soupçon se porte sur Frédéric Péchier. "Il y a aujourd'hui une attente de reconnaissance", estime Me Jean-Michel Vernier, l'avocat de la famille.

Une quinzaine de décès

Pourtant, à deux reprises, le docteur Péchier réanime l'enfant. Les enquêteurs se demandent donc si l'anesthésiste empoisonnait volontairement des patients pour pouvoir les sauver lui-même après. Entre 2008 et 2017, dans plusieurs cliniques privées de Besançon, Frédéric Péchier est suspecté d'avoir administré du potassium à une cinquantaine de malades. Une quinzaine de décès possiblement imputables au médecin seraient étudiés par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de la polyclinique de Franche-Comté à Besançon. Un anesthésiste est soupçonné d\'y avoir empoisonné trois personnes au début de l\'année 2009.
L'entrée de la polyclinique de Franche-Comté à Besançon. Un anesthésiste est soupçonné d'y avoir empoisonné trois personnes au début de l'année 2009. (SEBASTIEN BOZON / AFP)