Roumanie : chasse à l'ours

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 25/04/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Une surpopulation qui les pousse vers les villes, où il provoquent des attaques sur les troupeaux et les hommes. Du coup, leur chasse est autorisée.

C'est un festin matinal dans la forêt roumaine. Des granules, du maïs et même du miel collé sur les arbres. Des mets qui ne sont pas arrivés tout seuls. Voici les hommes qui s'invitent chez les ours.

Regardez les traces toutes fraîches.

Tous les jours, ces chasseurs qui font office de garde-forestiers apportent des dizaines de kilos de nourriture. Comme cette pâte à tartiner.

C'est doux. C'est du chocolat, ils adorent. L'odeur du sucré le rend fou.

Dans les Carpates de Roumanie vivent environ 6.000 ours. C'est la zone la plus densément peuplée en plantigrades au monde. lls sont tellement nombreux que leur habitat naturel est trop petit. Si ces hommes les nourrissent, c'est pour les retenir dans ces montagnes.

S'ils ne trouvent pas de nourriture sur son territoire, il va partir ailleurs. Animal opportuniste, il manqe n'importe quoi, n'importe quand.

La nourriture déposée dans la forêt ne suffit pas. Les ours sortent donc des bois pour attaquer les troupeaux. Et parfois, ils rencontrent des promeneurs. La rencontre peut mal tourner. Car l'ours est sauvage, puissant et imprévisible. Ce fermier, il y a deux ans, a été attaqué dans le pâturage.

J'ai entendu un bruit dans la forêt. Je me suis baissé pour voir ce qu'il y avait sous les arbres. Et là, un ours. Il venait vers moi. J'ai couru mais il m'a attrapé par derrière et jeté par terre.

Blessé, il a joué le mort pour que l'animal s'en aille. D'autres sont moins chanceux. Chaque année en Roumanie, les ours tuent quatre personnes en moyenne. Et pour manger, ils descendent parfois dans les villes. Imaginez marcher dans la rue et tomber sur ça: des ours qui fouillent les poubelles. La plupart du temps, ils viennent la nuit. Certains spécimens ont même appris à ouvrir les portes et se retrouvent sur le palier des appartements. Si les ours viennent, c'est aussi parce que les habitants les nourrissent directement.

S'ils restent à 2 ou 3 m assis, ils reniflent. Ça va. On peut sortir son repas. Et au moment où ils mangent, on peut les caresser.

Ces situations peuvent dégénérer surtout s'il s'agit d'une femelle avec sa progéniture. Pour les éloigner, les autorités les endorment. Mais ils reviennent. Avec l'accord de l'Union européenne, la chasse est ouverte. Cet ours vient d'être tué par un Allemand. Il a payé 6.000 euros à l'Etat roumain pour tirer.

Chaque année, l'UE autorise la Roumanie à tuer 300 ours pour que la population n'augmente pas. Selon les spécialistes roumains, il faudrait en tuer 2 fois plus.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==