Cet article date de plus de huit ans.

Le premier hôtel pour chats à Paris

écouter (5min)
Après l'hôtel pour chiens, voici l'hôtel pour chats ! Deux établissements du genre ont tout récemment ouverts leurs portes en France, l’un à Lyon, l’autre dans la capitale. Nous avons poussé les portes de l’établissement parisien...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Hôtel Aristide © Hôtel Aristide)

11, rue Ambroise Thomas dans le 9ème arrondissement de la capitale. L’établissement est niché au fond d’une impasse très calme juste à côté d’un centre de fitness. Gilet en laine,  moustache et barbe bien taillées, Gauthier Berdeaux, le directeur de l’hôtel Aristide (du nom de son chat), a fait rénover d’anciens locaux commerciaux. Vitrages ateliers en façades, dans l’entrée transformée en boutique-réception un monte-charge a été restauré. On est tout de suite surpris par la déco vintage inspirée par des architectes japonais et américains.

 

  (Hôtel Aristide © Hôtel Aristide)

 

Essy, petite chatte grise séjourne à l’hôtel depuis son ouverture il y a un mois.****

Dans sa chambre de 4m², une mezzanine, une fontaine à eau, une litière, un griffoir, une chatière, un petit aquarium avec poissons en plastique et... une cachette tout en haut pour s’isoler.

Et grâce à la fenêtre arquée, ici c’est chambre avec vue !

Pour les lits, Gauthier a acheté des vieilles valises qu’il a transformées en lits bien douillets. Plans, installations, tout a été validé par la direction des services vétérinaires.

"Les chambres conçues avec des volumes en trois dimensions sont adaptées aux chats d'appartements", explique Gauthier Berdeaux.

Et, pour se dégourdir les pattes, nos tigres de salon ont accès  à une salle de jeu de 20 m2. Ici, ils disposent de drôles d’accessoires comme ce faux tourne-disque pour faire leurs griffes. Pour les félins hyper actifs qui ont besoin de se dépenser il y a une roue d’activité. "Ici c'est comme à la crèche!" Le must, c’est aussi la verrière d’où ils peuvent observer les pigeons. Car s’il y a bien des souris, elles sont toutes en feutre ! Alors que les murs sont couleur taupe !** Lumière douce tamisée, l’atmosphère est très apaisante.**

Gauthier connait tous les noms des chats. Aujourd’hui il en accueille douze,  l’hôtel de 250 m² peut en accueillir jusqu’à trente dans une vingtaine de chambres . Pour partir sereins en vacances en laissant minou à l’hôtel, les maîtres devront débourser quelque 25 euros par jour .

Le room service propose trois sortes de croquettes.

 

  (Hôtel Aristide © Hôtel Aristide)

 

"On apporte le déjeuner et le dîner dans les chambres".

Le propriétaire est notamment assisté par Nastasia. Employée à mi-temps, la jeune femme est infirmière vétérinaire.

L'établissement respecte les normes de l'hôtellerie, notamment pour l'hygiène. Et si un animal est malade, l’hôtel fait appel aux vétérinaires du quartier. Et ici pas de veilleur de nuit, les chats sont sous télésurveillance.

Ex-agent en communication, Gauthier Berdeaux, 33 ans, aura mis deux ans à ouvrir son hôtel. Pour l'heure, le bilan est selon lui positif.**** « Nous allons accueillir notre 100ème chat » conclut-il.

 

  (Hôtel Aristide © Hôtel Aristide)

 

Adresse internet : www.aristide -hotel .com/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.