Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. YouTube interdit les défis dangereux, vraiment ?

Tous les jours de la semaine, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la plateforme YouTube souhaite interdire les paris dangereux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Challenge \"Bad bird\". Une femme avec un bandeau sur les yeux capture un alligator.
Challenge "Bad bird". Une femme avec un bandeau sur les yeux capture un alligator. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

La plateforme vidéo YouTube avec un milliard d'utilisateurs tente d'endiguer la vague de défis et challenges dangereux qui se multiplient. Très populaire auprès des adolescents, ces vidéos sont devenus virales et inquiètent les autorités. 

Les défis vidéo, c’est un des ADN de YouTube. On se souvient du "Ice bucket challenge" où l’on se versait de l’eau glacée sur la tête et ça permettait de récolter de l’argent. Des défis, la plateforme en a des centaines par jour mais quand certains deviennent viraux, on y jette un œil. Ça vous dit d’avaler une capsule de lessive ou de vous asperger d’essence avec une allumette à côté ? Non ? Et pourtant ce sont des défis très populaires sur YouTube notamment aux Etats-Unis. Ils s’appellent  respectivement "Le Tide Pod challenge", du nom d’une marque de lessive, ou "Le fire challenge", vous imaginez bien sûr les dégâts physiques qu’ils peuvent occasionner.

D’un coup YouTube et son milliard d’utilisateurs dans le monde (19 millions en France) s’est dit : "Tiens et si je relevais le défi de ne pas laisser les gens brûler ou s’empoisonner en mangeant de la lessive ?" La plateforme est régulièrement confrontée aux problèmes de contenus mais là c’est un film qui l’a encouragée à passer à la vitesse supérieure :

Bird Box, un film diffusé sur Netflix qui a battu tous les records, puisque dès sa mise en ligne il a été vu, dans le monde, 45 millions de fois en une semaine. L’histoire : des créatures mystérieuses poussent les humains au suicide s'ils ont le malheur de les regarder. Les survivants n'ont alors pas d'autre choix que de se bander les yeux pour éviter la mort. Des fans ont donc lancé le  "Bird box challenge" où il s’agit de réaliser ses tâches quotidiennes avec un bandeau sur les yeux. Faire la vaisselle, assister à un dîner de famille, conduire, manger au restaurant… Face à de nombreux accidents de voitures, de festivals de jambes et de bras cassés, YouTube a interdit ce défi et décidé de revoir ses conditions d’utilisation. Désormais, la plateforme interdit explicitement les vidéos qui portent sur des défis dangereux qui "infligent une expérience émotionnellement traumatisante" ou peuvent mettre en danger l'intégrité physique de ses utilisateurs.

 Du pain sur la planche pour les 100 000 modérateurs dédiés à la suppression des contenus, oui, un des métiers les plus déprimants au monde. YouTube laisse deux mois aux créateurs de contenus pour s’adapter mais malgré l’interdiction du "Bird box challenge", on en trouve encore énormément ce vendredi 18 janvier, un enjeu de taille pour la plateforme qui ne souhaite pas effrayer un public familial. 

Les défis c’est un des piliers de YouTube. Regardez cette semaine en France avec cette personne en costume cravate qui parle pendant des heures face à des maires dans des salles municipales. On ne comprend pas toujours mais ça fonctionne. Aujourd’hui il est à Souillac.

RADIO FRANCE
 

Challenge \"Bad bird\". Une femme avec un bandeau sur les yeux capture un alligator.
Challenge "Bad bird". Une femme avec un bandeau sur les yeux capture un alligator. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)