Cet article date de plus de huit ans.

Le Palais de Chaillot, symbole de l'art déco

écouter (5min)
A Paris, la Cité de l'Architecture et du Patrimoine présente "1925, quand l'art déco séduit le monde", une exposition consacrée au mouvement art déco. Le Palais de Chaillot, est un des plus beaux exemples d'architecture de cette époque.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Le mouvement art déco a inspiré à
partir du début des années vingt de nombreux architectes et plus largement tous les secteurs de la création. Le Palais de Chaillot a lui été construit pour l'exposition
universelle de 1937, sur l'ancien palais du Trocadéro. Ses trois architectes, Jacques Carlu, Louis-Hippolyte Boileau et Léon Azéma  ont fait appel à de nombreux artistes pour habiller le bâtiment. Au moins une quarantaine de sculpteurs sont intervenus à l'extérieur : on leur doit les bas-reliefs monumentaux des différentes façades et les statues de l'esplanade et des jardins. Une vingtaine de peintres ont pris en charge la décoration de l'intérieur du Palais. Faire travailler ensemble
architectes et artistes était une des
caractéristiques du mouvement art déco.

Le Théâtre situé sous l'actuelle esplanade des droits de l'homme est le reflet de cette collaboration. Dès l'entrée, on remarque dans le grand escalier les rampes du ferronnier d'art Raymond Subes. Des peintures monumentales accueillent également les spectateurs. Ce hall et son escalier
majestueux dont les murs sont recouverts de marbre sont un
avant-goût de ce que le spectateur découvre ensuite dans le foyer, ouvert sur les jardins du Trocadéro.

L'exposition "1925,
quand l'art déco séduit le monde
" est présentée dans ce même Palais de Chaillot, dans les espaces de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine. 1925 marque l'explosion du mouvement art déco. Cette année-là, à
Paris, est organisée l'exposition internationale des arts décoratifs et
industriels, qui va être une vitrine exceptionnelle pour l'art déco. L'exposition présentée
actuellement à la Cité de l'Architecture et du patrimoine montre l'importance de
ce mouvement qui touche tous les secteurs de la création et qui
va s'exporter dans le monde entier.

Rendez-vous :

"1925, quand l'art déco séduit
le monde
", à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine jusqu'au
17 février 2014.

"Angkor, naissance d'un mythe" au musée Guimet jusqu'au 13
janvier 2014. Cette exposition
exceptionnelle présente notamment
les moulages monumentaux des temples d'Angkor réalisés à la fin du XIXe siècle par l'explorateur
français Louis Delaporte. On peut également admirer de
nombreuses sculptures rapportées à l'époque, et qui font aujourd'hui partie des collections du Musée Guimet, des dessins réalisés par Louis Delaporte ou encore
des photos sur plaques de verre. L'explorateur français avait compris dès la
fin du XIXe siècle l'importance et la fragilité du site d'Angkor, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.