Cet article date de plus de huit ans.

A bord de l'Orient Express

écouter (5min)
A Paris, l'Institut du Monde Arabe consacre une exposition à l'Orient Express, train mythique qui a relié Paris à Istanbul pendant près d'un siècle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Une
locomotive et trois voitures de l'Orient Express, sorties d'un dépôt de la SNCF en banlieue parisienne, ont pris
place sur le parvis de l'Institut du Monde Arabe. Elles sont le point de départ
de l'exposition Il était une fois l'Orient Express. La locomotive à vapeur qui date de 1922 plonge immédiatement le visiteur dans une autre époque. Cette machine rutilante a même été sonorisée pour les besoins de l'exposition.Trois anciennes voitures de l'Orient Express sont ouvertes à la visite : deux
datent des années vingt, une autre des années quarante.

L'Orient Express a circulé
pendant près d'un siècle. Le voyage inaugural a eu lieu en 1883 et
l'exploitation commerciale de la ligne a pris fin dans les années soixante-dix.
Au début du XXe siècle il fallait trois jours pour relier Paris à Istanbul.
L'inventeur de l'Orient Express, le belge Georges Nagelmackers, a donc imaginé
un palace sur rail et convoqué les plus grands créateurs de l'époque pour
décorer les voitures, notamment le maître verrier René Lalique. Les
concepteurs de l'exposition ont reconstitué à l'intérieur des voitures l'ambiance
de l'époque : des objets sur les tables, des vêtements posés sur un fauteuil évoquent la vie à bord. Les passagers semblent
s'être absentés quelques instants. Les personnages de fiction ou les personnalités de la vie réelle qui ont
participé au mythe de l'Orient Express sont évoqués dans ces voitures : Hercule Poirot héros du célèbre roman d'Agatha Christie "Le crime de l'Orient Express", James Bond, mais aussi Mata Hari et Lawrence d'Arabie. 

Après la découverte du train, l'exposition se poursuit dans deux salles à l'intérieur de
l'Institut du Monde Arabe. Des éléments de décors provenant d'autres voitures de l'Orient
Express y sont présentés dans d'immenses malles. Véritables œuvres d'art, ils ont été sauvés de la destruction par des
passionnés. Au-delà du train lui-même le visiteur est ici invité à découvrir les pays qu'il traversait. Peintures, affiches, photos et films permettent de dresser un
état des lieux de cet Orient, objet de fascination et de curiosité.

Rendez-vous :

Il était
une fois l'Orient Express
, un train et une exposition à découvrir à
l'Institut du Monde Arabe jusqu'au 31 août 2014.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.