Un monde d'info, France info

Un musée pour les Malouines, "enclave coloniale du XXIe siècle"

Un musée sur la guerre des Malouines a ouvert la semaine dernière à Buenos Aires. La présidente argentine, Christina Kirshner a profité de son inauguration pour revendiquer une fois de plus cet archipel britannique, situé dans l'Atlantique Sud et qualifié par les Argentins d'"enclave coloniale du XXIè siècle".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp Bombardier britannique s'apprétant à attaquer les îles Malouines)

Le musée veut faire passer un message politique pour prouver la souveraineté argentine des îles. L'un des points culminants du conflit entre les Argentins et les Anglais c'est d'ailleurs la guerre des Malouines en 1982, entreprise par un gouvernement militaire et qui se termine par une défaite. Elle a fait plus de 900 morts dont 650 sud-américains. Si la guerre est récente, la dispute, elle, dure depuis deux siècles. Découvertes au 16e siècle par Magellan, les îles sont à l'origine espagnoles. En 1810, à l'indépendance de l'Argentine, les Espagnols cèdent aux Argentins les Malouines, faisant partie de leur territoire. Vingt ans plus tard, les Anglais envahissent les îles et s'en emparent. Commence alors une longue bataille diplomatique.

 

Un monde d'info / Un musée pour les Malouines. Le reportage de Caroline Vicq
--'--
--'--

Emirats arabes unis : service militaire obligatoire

(© Reuters Exercice des forces armées d'Abu Dhabi l'an dernier)

Alors qu’en Europe on désarme et on supprime le service militaire, les Emirats arabes unis viennent de promulguer une loi qui, pour la première fois, rend le service militaire obligatoire. Tous les hommes de 18 ans à 30 ans sont concernés.

 

Les Emirats sont le deuxième pays du Golfe à avoir pris cette décision, après le Qatar en mars 2014. Neuf mois pour ceux ayant fait des études et deux ans pour les autres, une décision plutôt bien accueillie par les personnes concernées.

 

Un monde d'info / Les Emirats arabes unis rendent le service militaire obligatoire. Les explications de Nathalie Gillet
--'--
--'--

Bataille navale aux Paracels

(Des garde-côtes vietnamiens en route pour les îles Paracels © Radio France - Philippe Reltien)

Dimanche 15 juin,  branle-bas de combat et manoeuvres observés depuis le poste de pilotage du cutter vedette des gardes cotes vietnamiens n°4033. On est à cinq contre cinq : cinq navires chinois entourent le garde-côte vietnamien qui va s’échapper en faisant tourner ses 1.760 chevaux dans le sens de la fuite.

Le ministère vietnamien des affaires étrangères qui pilotait l'opération avait pris soin d'embarquer les caméras et micros étrangers sur le bateau le plus rapide de sa flotte. Le Vietnam qui a 1.900 kms de côtes n'a que 2.000 garde-côtes et 50 vieux navires à disposition contre une flottille chinoise qui allie sa force navale, ses garde-côtes et ses bateaux de pêches.

Un monde d'info / Vietnam : bataille navale aux Paracels. Les précisions de Philippe Reltien
--'--
--'--
(© Maxppp Bombardier britannique s'apprétant à attaquer les îles Malouines)