Cet article date de plus de neuf ans.

Portugal : ras-le-bol de l'austérité

écouter (15min)
Le Portugal n'en peut plus ! L'austérité à laquelle le pays est contraint depuis un an pousse aujourd'hui les Portugais à manifester contre la venue de la chancelière allemande, Angela Merkel, de passage à Lisbonne. Une visite éclair mais le ras-le-bol est bien là.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)
Portugal

Les syndicats et des groupes de citoyens ont appelé à manifester contre la venue d'Angela Merkel au Portugal cet après midi. Ils accusent la chancelière allemande de faire pression sur le gouvernement et d'être donc, finalement,  à l'origine des mesures d'austérité imposées à la population.

Espagne

Pendant ce temps en Espagne, cet après-midi, l'association espagnoles des banques décide d'interdire pendant deux ans l'expropriation des propriétaires surendettés.
Depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, 350.000 personnes ont été contraintes de quitter leur logement.
La semaine dernière, une femme s'est suicidée en se jetant par la fenêtre de son appartement. Les huissiers venaient l'expulser.

Corée

Depuis plus de 60 ans, le pays est divisé  : Corée du Nord d'un côté,
Corée du sud de l'autre. Et deux populations qui n'ont pas le droit de se parler.
Le fossé est tel qu'aujourdhui, les deux peuples ne pourraient presque plus se parler et se comprendre tant les langues ont changé. Les mots, la syntaxe ont évolué de part et d'autre de cette frontière.

Cuba

Direction la Havane et son splendide front de mer classé au Patrimoine mondial de l'humanité depuis 1982.  Un front de mer  appelé "Malecón " abîmé au fil du temps par les embruns, les cyclones, les ouragans.

Aujourd'hui, des entreprises allemandes, italiennes et françaises participent aux travaux de rénovation.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.