Cet article date de plus de neuf ans.

L'extraordinaire destin des "Juifs d'Amazonie"

écouter (15min)
"Les Juifs d'Amazonie" sont originaires du Pérou, et plus précisément de la ville d'Iquitos au cœur de la forêt. Près de 300 d'entre eux émigreront bientôt en Israël. Le ministère de l'Intérieur vient de donner son feu vert.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Les parents ou grands-parents des "Juifs d'Amazonie"
étaient juifs et leurs descendants, souvent des Indiens d'Amazonie. Aujourd'hui, ils peuvent
donc bénéficier du droit au retour qui est en vigueur dans l'Etat hébreu.
En
2001 et en 2005, il y a déjà eu deux vagues d'immigration en provenance d'Iquitos.
Les migrants se sont installés principalement à Ramlé, la banlieue industrielle
de Tel Aviv. Sur les 17.000 habitants de Ramlé, 1.500 sont des sud-américains
et environ 500 des Iquitos.

Egypte

C'est l'histoire du pot de terre contre le pot de fer. Des habitants
d'un bidonville luttent contre des spéculateurs qui tentent de racheter leurs
terres. Les habitants de ces taudis  vivent sur un espace qui fait
saliver les promoteurs immobiliers, mais ne vont pas forcément pouvoir résister
longtemps.

Les 550 familles de ces bidonvilles sont installées sur un
tas d'or : plus de 4.000 euros le mètre carré. Les habitants en réclament la
moitié pour pouvoir partir dignement. Mais après avoir fait des propositions, 300 euros
puis 150 euros, les promoteurs ne proposent plus d'argent mais un relogement le
long de la voie ferrée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.