Cet article date de plus de huit ans.

Israël Nisand : "Je ne vois pas pourquoi on interdit la GPA"

écouter (5min)
Israël Nisand, gynécologue-obstétricien au CHU de Strasbourg, professeur des Universités, est le fondateur du Forum Européen de Bioéthique. Il a coécrit avec Jean-François Mattei, Où va l'Humanité, aux éditions Les liens qui libèrent.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Au début de l'histoire, l'Homme apparaissait fragile,
vulnérable. Aujourd'hui le voilà qui cherche à dominer sa propre nature pour
assurer la maitrise de son destin. La génétique, les nanotechnologies,
l'informatique et les sciences cognitives lui ouvrent les portes de
perspectives prométhéennes. L'Homme rêve d'immortalité, se rêve l'égal des
Dieux. Pourtant, dans cette aventure, celle de la post-humanité, le corps cette
encombrante chose, n'est pas sans poser de cruciales questions. Peut-on ainsi
sans conséquences instrumentaliser le corps ? Que deviendra l'Humanité
affranchie de sa vulnérabilité ? 

Bref, jusqu'où doit aller la science, et à partir de quand
le scientifique doit céder le pas devant le moraliste ou le politique ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.