Cet article date de plus de sept ans.

Gilles Babinet : "Les politiques français n'ont pas compris la révolution numérique"

écouter
Gilles Babinet, entrepreneur dans le domaine du numérique, a créé de nombreuses sociétés. Premier président du Conseil national du numérique, il a été nommé en juin 2012, Digital Champion par la ministre Fleur Pellerin et représente, à ce titre, la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Notre monde court-il à la catastrophe, comme le pensent
plusieurs prospectivistes ? L'innovation est-elle en panne au point que nous ne
puissions trouver les solutions pour nous extraire de la crise financière qui
semble interminable ? L'Histoire nous enseigne pourtant que les périodes de
crises ont souvent précédé les ères de forte croissance économique et de
progrès social. C'est en tous cas ce que pense Gilles Babinet.

Tout en étant au paroxysme d'une crise telle que le monde
occidental et la France n'en ont pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale,
notre civilisation se trouve à l'aube d'une révolution de l'innovation d'une
ampleur unique, qui restera dans l'Histoire comme un changement de paradigme
majeur pour l'humanité. L'avènement d'une économie de la connaissance, qui est
aussi une économie du numérique, va bouleverser plus profondément et
durablement la société que ne l'ont fait la révolution néolithique ou les deux
révolutions industrielles.

 

 

"L'ère numérique, un nouvel âge de l'Humanité"

éditions Le Passeur

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.