Cet article date de plus de quatre ans.

Transportez-moi. Littérature et transport

écouter (5min)

Le Salon du livre a lieu en ce moment même à la porte de Versailles à Paris. Les transports occupent une belle place dans la littérature...

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Couverture du livre de Bertrand Piccard, "Objectif Soleil" (Bertrand Piccard)

Les transports occupent une belle place dans la littérature et d’ailleurs, en marge du salon, les transports publics eux-mêmes suscitent des vocations.

Avis à ceux qui nous lisent : la RATP et la SNCF organisent respectivement le Grand Prix de la Poésie RATP 2018 et le prix SNCF du Polar. Les finalistes seront édités ou affichés dans les réseaux de transports. D’ailleurs concernant le ferroviaire, beaucoup de livres y font référence ou servent de décors, comme par exemple Le Crime de l’orient express d’Agatha Christie et bien d’autres !

Les livres ont déjà anticipé la réalité

Tintin par exemple est parti dans l’espace neuf ans avant Gagarine et s’est posé sur la Lune 15 ans avant Neil Armstrong ! Milou quant à lui, a devancé la pauvre chienne Laïka, quatre ans plus tôt. Jean-François Clervoy, astronaute, auteur d’un très beau livre d’histoire sur la conquête spatiale explique que l’imaginaire peut devenir réalité.

Tout ce à quoi il faut penser pour un vol spatial est dans "Objectif Lune" de Tintin

Jean-François Clervoy

La mer a occupé beaucoup de place dans la littérature

Elle a inspiré bon nombre de romanciers, comme Hemingway avec Le Vieil Homme et la Mer, sans oublier les écrits des aventuriers ou explorateurs qui ont également inspiré des architectes d’aujourd’hui, comme Jacques Rougerie qui a inventé des maisons sous la mer ou des plateformes dérivantes dans lesquelles vivent ceux qu’il appelle les "merriens".

C'est l'imaginaire de Jules Verne qui m'a entraîné à imaginer le Sea Orbiter

Jacques Rougerie

La séquence insolite d'un jeune pilote-cycliste et écrivain

Nous étions ensemble sur un vol Paris-Canton. Mon copilote, aujourd’hui commandant de bord, contactait par radio les différents contrôleurs aériens allemands, polonais, russes ou chinois en leur promettant qu’il leur rendrait visite. C’est ce qu’il a fait quelques années plus tard, un périple de six mois en vélo et un joli récit à lire, François Suchel.

J'ai beaucoup vu la terre depuis le ciel et j'avais envie de faire ce "break" et de voir la terre depuis la terre

François Suchel

Une aventure qui nous fait penser à Tintin, un personnage qui a influencé beaucoup d’aventuriers et a donné des tintinophiles comme Dominique Bussereau, ancien ministre des Transports.

Il faisait les voyages que je ne pouvais pas faire. Et quand j'ai voyagé, j'ai regardé si cela ressemblait à Tintin

Dominique Bussereau

Le professeur Tournesol en vrai !

Le grand-père de Bertrand Piccard qui a inspiré Hergé. Auguste Piccard, qui a battu le record d’altitude en ballon, et en profondeur, en bathyscaphe, est devenu le Tournesol de Tintin, qui a inventé la fusée dans l’album Objectif Lune. 60 ans plus tard, son petit-fils Bertrand suite à son tour du monde a écrit Objectif Soleil une aventure humaine exceptionnelle à lire absolument.

Les albums de Tintin ont battu des records de vente

230 millions d’exemplaires, pour l’ensemble des albums traduits en 100 langues. Mais l’ouvrage le plus vendu reste Le Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry, cet écrivain-aviateur qui a suscité de grandes vocations, Bernard Chabbert , aviateur, écrivain vient d'écrire un livre sur l'homme fusée.

C'est un personnage dont on n'a pas encore fini de mesurer l'importance

Bernard Chabbert

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.