Cet article date de plus de six ans.

La crue du siècle : des dégâts et des eaux

écouter (5min)
La montée des eaux, due, entre autres, au réchauffement climatique et à l’urbanisation galopante affecte 75 millions de personnes dans le monde. A Paris, une crue centennale semblable à celle de 1910 affecterait 3 millions de personnes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©mairie de Paris)

Ces dernières semaines, de nombreux départements en France ont subi des crues exceptionnelles. Si à Paris, le niveau de la Seine est encore assez haut, on est loin de la fameuse crue dite centennale semblable à celle de 1910 qui avait paralysé la capitale pendant plusieurs semaines.

Une hauteur suffisante quand même pour gêner l’industrie du tourisme fluvial, qui reçoit à Paris plus de 8 millions de visiteurs chaque année. La crue centennale, comme son nom l’indique devrait arriver tous les 100 ans, mais le problème c’est qu’on ne sait pas quand !

Et l’Ifsttar, l’Institut des Sciences et Technologies des transports étudie les parades, les prévisions et les investissements nécessaires pour prévenir les dégâts des infrastructures. Éric Gaume, hydrologue, directeur des risques environnementaux  explique que contrairement aux idées reçues, rester dans sa voiture en cas de montée des eaux, n’est pas une sécurité : au contraire, il faut très peu de courant pour être emporté….

             

Ecouter l'Interview complète d'Eric Gaume
écouter

 

En ce qui concerne l’Ile de France, nous avons construit au moins 400.000 logements en zone inondable, une telle crue nécessiterait d’évacuer 800.000  personnes. Alfortville par exemple, près de Paris serait totalement sous les eaux. On évalue à 3 millions le nombre de personnes qui seraient indirectement affectées.

La séquence insolite de cette semaine nous emmène à IJBURG, un quartier d’Amsterdam qui comporte des maisons flottantes qui montent ou descendent avec le niveau d’eau le long de piliers. Mais en plus, elles sont transportables, il est possible ainsi de les revendre et d’implanter sur sa parcelle d’eau une maison plus grande…bien pratique pour les inondations !

Coup de cœur pour un français installé au Bangladesh

Le réchauffement climatique provoque de plus en plus d’inondations qui affectent 75 millions de personnes chaque année dans le monde. Et je partage mon coup de cœur avec l’académicien Éric Orsenna pour Yves Marre, un français installé au Bangladesh, l’un des pays les plus menacés au monde. Il a créé entre autres, des ambulances et hôpitaux naviguant sur le fleuve Brahmapoutre. Il a ainsi depuis plus de 20 ans soigné plus d’un million de personnes isolées par des inondations.

 (©Yves Marre)
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transportez-moi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.