Transportez-moi, France info

Camping-caristes : les nouveaux nomades

En marge du Mondial de l’Auto a lieu jusqu’à demain soir le salon du véhicule de loisirs, au Bourget, près de Paris. Une occasion pour faire le point sur un marché en pleine expansion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© rapido)

Robert Quinton, directeur du groupe Rapido, nous rappelle qu’il y a 20 ans on vendait en France chaque année, plus de 80.000 caravanes, contre 4 à 5.000 aujourd'hui. mais en même temps, le marché des camping-cars n'a pas cessé d'augmenter, pour atteindre aujourd'hui, les 16.000. "Les gens partent plus longtemps et veulent un minimum de confort. Notre marché c'est l'Europe, avec ses 75.000 véhicules vendus chaque année. Les premiers acheteurs sont les Allemands avec 25.000 véhicules, suivis des Français, puis des Anglais, à égalité avec les pays scandinaves vers qui nous fondons de bons espoirs ".

C’est pourquoi la moyenne d’âge des propriétaires est d'environ 58 ans. La plupart ne travaillent plus, et leur véhicule est un peu leur maison de campagne ou leur maison de retraite, mais finalement beaucoup moins cher. 40% d'entre eux partent plus de 6 à 8 semaines et roulent plus de 15.000 km par an.

Mais le problème, c’est le stationnement

Il est évidemment interdit de se garer n'importe où, il faut donc trouver des emplacements dédiés qui commencent à sérieusement manquer, surtout dans les endroits touristiques. C’est pourquoi la FFCC la Fédération des campeurs caravaniers et camping-caristes tente de trouver des solutions. Gérard Couté, son président nous rappelle que le camping cariste voyage souvent hors saison, et qu’il participe à l'économie locale. Les municipalités auraient donc tout intérêt à  faire plus d’effort pour aménager des emplacements.

Notre séquence insolite de ce samedi , c'est avec ce jeune couple avec 3 enfants partis depuis 2 mois, pour un tour du monde qui va durer 3 ans.

Arnaud Bos, le papa m’explique depuis Istambul, où il se trouve actuellement, qu’ils avaient envie de passer plus de temps avec leurs enfants, et que l’école de la découverte du monde était peut-être pas si mal. "En tous les cas , ils garderont toute leur vie, ces images de différentes cultures à travers le monde ."

(©)

Dès demain ils vont continuer leur route à travers la Turquie, puis l’Egypte, la traversée du continent jusqu’en Afrique du Sud, puis le bateau pour faire l’Asie, et ils termineront par l’Amérique du Sud. On peut suivre leur aventure sur leur journal de bord quotidien.

Un bel itinéraire, mais qui doit éviter les zones instables comme la traversée de l’Afrique,  et surtout ils sont seuls, contrairement aux 30 camping-caristes revenus la semaine dernière d’un périple de quatre mois entre Paris-Pékin-Istambul, organisé par leur fédération. (FFCC).

Mon coup de coup de cœur s’est porté pour une petite société nommée Verschueren dont ses jeunes dirigeants transforment complètement des camions en camping car. Du "sur mesure" car chaque exemplaire est unique.

Ainsi ils exposent au salon un énorme camion américain des années 90, rutilant. Charles Desmaziéres, le gérant de la société, décrit dans les détails les exigences de son client qui a voulu transformer son outil de travail en résidence mobile.

(© Gérard Feldzer)

"Le camions s’élargie au stationnement, l'aménagement intérieur n'a rien a envier aux intérieurs les plus design. On dispose de tout le confort d’une maison et même un garage est accessible depuis  l’intérieur pour y placer au choix : sa voiture, sa moto ou encore un local à ski ".

le prix reste confidentiel, mais il doit certainement être inférieur au camping-car le plus cher du monde, construit par une société autrichienne, le  "Pallazo" , qui est vendu la bagatelle de 2 millions d’euros ! …Et il en aurait déjà vendu, parait-il, plus d'une dizaine.

(©Marchi mobile)
(© rapido)