Tout Info, tout éco, France info

Sommet de l'APEC : la Chine s'impose en futur maître du monde

Les 21 principaux pays d’Asie et du Pacifique membres de l'APEC viennent de se réunir pendant deux jours à Pékin. Un forum de coopération économique particulièrement riche en enseignements

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Des Chinois devant un poster de la future ville de Pékin © Maxppp)

A force d’entendre parler de sommets internationaux en tous genres et en toutes saisons, ce nouveau rendez-vous n’a pas particulièrement retenu notre attention. Et pourtant !

Outre l'accord intervenu entre la Chine et les Etats-Unis sur de nouveaux objectifs d'émissions de gaz à effet de serre, en l’espace de deux jours, nous venons d'assister au reformatage du futur logiciel de gestion de l'économie mondiale.

Les 21 pays membres de l'APEC (le Forum de Coopération Economique de l’Asie Pacifique – à ne pas confondre avec l’Association Pour l’Emploi des Cadres qui a le même acronyme), produisent 60% de la richesse de la planète et assurent près de la moitié du commerce mondial, pour un bassin de population de 3 milliards de consommateurs potentiels.

 

La Chine veut en prendre les commandes

 

La Chine vient de franchir un grand pas en ce sens. Elle a fait un geste historique pour le réchauffement diplomatique avec le Japon ; elle a fait adopter SA feuille de route qui prévoit à terme la création d’une vaste zone de libre échange pour la région (c’est passé, mais non sans mal face à Barack Obama) ; elle a décidé d’ouvrir ses banques et ses fonds de pension aux investisseurs internationaux. Tout cela en 48 heures ! Des gestes qui ne trompent pas sur la volonté de Pékin de reprendre la main sur la gestion des affaires mondiales.

 

En a-t-elle les moyens diplomatiques et économiques ?

 

Les vents lui sont favorables. Malgré une baisse de son taux de croissance de 10 à 6 ou 7% - quand-même -, la Chine reste un pays très dynamique au point de devenir dans les 2 ou 3 prochaines années, peut-être avant, la première puissance économique mondiale devant les Etats-Unis.

Sommes-nous en train d’assister à la fin de la prédominance américaine qui prévaut depuis la deuxième guerre mondiale ? C’est toute la question. Ce n’est pas encore fait, mais prenons date et souvenons-nous du sommet qui vient de se tenir à Pékin.

(Des Chinois devant un poster de la future ville de Pékin © Maxppp)