Tout Info, tout éco, France info

Prime d'activité oui, réforme structurelle non

Le Premier ministre Manuel Valls a dévoilé mardi 3 mars de nouvelles mesures de lutte contre la pauvreté. Parmi elles, figure notamment la Prime d’activité présentée comme une réforme importante ! En quoi est-elle réellement significative ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Prime d'activité oui, réforme structurelle non © Fotolia)

Le premier point, cest la volonté de simplification du système existant jusqu'à présent et qui, par sa complexité, décourageait les bénéficiaires potentiels. Le taux de recours était très faible pour cette raison. Les prestations étaient déversées dans la nature sans réelle efficacité.

Désormais, le double dispositif RSA-activité lié à la PPE (Prime Pour l’Emploi) sera réuni en un seul : la fameuse prime d’activité. Sur le fond, comme le dit un spécialiste : on enlève quelques tuyaux à l'usine à gaz.

Et puis la grande nouveauté c'est l'ouverture du dispositif aux jeunes actifs âgés de 18 à 25 ans qui n'étaient pas concernés jusqu'à présent.

 

L'un des objectifs est d'inciter les bénéficiaires à reprendre un travail. Le dispositif est-il, sur ce point, réellement incitatif ?

 

Il l'est dans les faits, c'est encore un point positif. Une petite prime viendra compléter une ressource d'activité, généralement faible. Travailler sera donc plus rémunérateur que de rester chez soi avec un minimum social.

Mais encore faut-il l'expliquer comme tel à la population visée. Il faudra faire un gros effort de pédagogie car le système tel que présenté hier par Manuel Valls - et qui sera inclus dans un projet de loi que prépare le ministre du travail François Rebsamen - n'est pas si évident.

 

Peut-on parler d’une vraie réforme ‘’structurelle’’, pour reprendre l'expression à la mode ?

 

Vous avez raison : encore faut-il savoir ce que l’on met derrière ce terme ‘’réforme structurelle’’ invoquée à tout bout de champs sans réellement mettre du concret derrière.

Par définition, les réformes structurelles sont celles qui modifient de manière positive les règles existantes pour les rendre plus efficaces, profondément et durablement.

Est-ce le cas ici ? Pas vraiment ! Si Manuel Valls affirme que la nouvelle prime d'activité n'a rien d'un "minimum social", elle reste dans les faits une aide sans apporter de réforme profonde du système des prestations sociales et, plus important encore, du marché du travail en tant que tel.

(Prime d'activité oui, réforme structurelle non © Fotolia)