Tout Info, tout éco, France info

Intempéries : déjà un coût de 1,8 milliard d'euros

Les aléas climatiques se multiplient. Les récentes tempêtes qui ont touché la France le prouvent : le poids est de plus en plus lourd à supporter financièrement par les habitants et les collectivités.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Lise JollyRadio France

Mis à jour le
publié le

(Inondations dans les Pyrées Orientales le 31 novembre 2014 © Maxppp)

Selon l’Association Française des Assurances (l’AFA), pour les onze premiers mois de l’année, la facture s’élève à 1 milliard 800 millions d’euros. Les seules inondations qui ont frappé le Sud-Est fin novembre – notamment le Var, le Gard, les Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Hérault – ont coûté entre 180 et 220 millions d’euros pour 50.000 sinistres recensés officiellement. Sans parler des victimes et du traumatisme moral qui, eux, n’ont pas de prix. 

Le coût engendré par les intempéries est exponentiel

Nous savons que chaque année désormais, les problèmes climatiques en France coûteront à la collectivité au bas mot un milliard et demi d’euros. Conséquence : les assurances habitation devraient augmenter de 2% dès 2015.

Ces coûts sont exponentiels car les assureurs s’assurent eux-mêmes auprès de sociétés spécialisées que l’on appelle tout simplement les ‘’réassureurs’’. Et comme les compagnies, quelle que soit l’enseigne, sont de plus en plus internationales avec des risques de plus en plus forts sur toute la planète... le sujet fait phosphorer les professionnels du secteur.

Des assurances toujours plus chères à l’avenir

Le chiffre est impressionnant : dans le monde, seuls 25% des risques potentiels sont couverts. Cela veut dire que 75% de la planète n’est pas assurée. Un marché évident pour les assureurs.

Qui dit plus de couverture, dit plus de besoins financiers. La concurrence jouera son rôle avec la guerre des prix. Une situation identique à celle que l'on connaît dans l'énergie.

(Inondations dans les Pyrées Orientales le 31 novembre 2014 © Maxppp)