Tout Info, tout éco, France info

ArcelorMittal ressort l'enclume

ArcelorMittal revient sur le devant de la scène. Après la fermeture de deux hauts fourneaux à Florange, en Moselle, en avril 2013, le groupe fait de nouveau parler de lui en multipliant ses sites de production.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(ArcelorMittal ressort l'enclume © Maxppp)

Ce n’est pas la résurrection d’Arcelor qui n'a jamais quitté la scène. 2000 employés sont toujours sur le site de Florange. ArcelorMittal revient dans l'actualité, non pas que la crise de la sidérurgie en Europe soit terminée, mais la restructuration porte ses fruits. Le groupe s'est recentré sur les aciers spéciaux, notamment pour l’automobile… et ca roule.

 

Ce métal précieux a un nom : l’USIBOR

 

C’est un produit révolutionnaire. Il s’agit d’un acier revêtu d’aluminium. 20% plus léger que le métal traditionnel, il permet de réduire la consommation des véhicules. La demande est forte au nom des préoccupations environnementales des constructeurs.

 

Le contexte industriel a-t-il changé depuis l’épisode Florange, il y a deux ans ?

 

Le contexte industriel est toujours très tendu, et il faut faire face à la concurrence de l’aluminium, utilisé notamment dans par Ford pour la fabrication du Pickup, véhicule le plus vendu aux Etats-Unis. Le secteur est, aussi, plombé par la chute des cours du minerai de fer, sans compter avec les Incertitudes sur l’économie chinoise. Il y a quand même une éclaircie : le rebond du marché automobile en UE et USA, les 2 plus gros marchés de MITTAL. Les ventes de l’USIBOR progressent de 10% par an mais les capacités de production deviennent limitées.

 

***L’Usibor est produit essentiellement à Florange. La production française va-t-elle monter en puissance ?

 *

L’Usibor est produit à Florange, mais aussi à Mouzon (Est) et au Luxembourg. Le groupe va étendre sa production en Europe par l’Espagne. Deux sites vont ouvrir aux USA, d’autres encore au Brésil et en Chine. ArcelorMittal développe aussi un nouveau produit, un acier allégé baptisé Fortiform. 140 millions d’euros vont être investis en Belgique… pas en France. Chat échaudé craint l’eau froide.

(ArcelorMittal ressort l'enclume © Maxppp)