Tout Info, tout éco, France info

A Mulhouse, PSA augmente les cadences et va embaucher

PSA Peugeot Citroën annonce ce qui apparaît plutôt comme une bonne nouvelle dans le contexte économique actuel : cette information concerne son site de Mulhouse, dans le Haut-Rhin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(A Mulhouse, PSA augmente les cadences et va embaucher © Maxppp)

A partir de janvier 2016, le constructeur automobile va constituer dans son usine de Mulhouse une équipe de travail de week-end pour répondre à la hausse de la production, ce qui permettra la création de 750 emplois intérimaires.

Les salariés travailleront 24 heures payées 35 selon une répartition qui sera décidée avec les syndicats.

 

Moderato. Il s’agit de travailleurs intérimaires. Faut-il néanmoins prendre cette annonce comme un vrai signal ?

 

750 emplois d’intérimaires créés sur le premier semestre 2016… ces embauches temporaires feront remonter le nombre d’intérimaires  (qui était tombé à 550) sur un effectif total de 6.350 salariés.

Jusqu’à présent, pour accélérer les cadences de productions (on est monté à un surplus de 10.000 voitures depuis avril), PSA Mulhouse avait multiplié les heures supplémentaires. Aujourd’hui, on parle donc clairement d’emplois… ce qui différent.

La CGT critique une précarité poussée à son maximum, mais les autres syndicats sont moins sévères et reconnaissent que cette décision va permettre aux équipes de souffler en limitant les heures sup et de mieux concilier ainsi vie professionnelle / vie familiale.

 

A ce stade, peut-on en tirer plus largement une conclusion pour le marché automobile ?

 

Cette annonce de PSA mardi 1er septembre, est intervenue le jour où l'on a appris que les commandes de voitures neuves en France avaient de nouveau accéléré au mois d’août (+19 et demi% à près de 90.000 unités).

Les commandes sont un indicateur avancé des immatriculations des prochains mois… c’est donc plutôt un bon présage pour le marché auto en 2015, même si ce marché reste très bas.

 

Est-ce partout pareil en Europe ?

 

La grande tendance du moment en Europe c’est le retour à la rentabilité pour le secteur auto.

Tous les constructeurs européens sont, ou ont été, portés ces derniers mois par la faiblesse de l’euro qui augmente mécaniquement leurs revenus.

Ils bénéficient aussi d’une reprise du marché sur le Vieux Continent alors qu'ailleurs c'est plutôt souffreteux (l’Afrique, l’Asie et la Russie notamment).

Enfin, c'est la conséquence positive des plans de restructurations des dernières années. L'outil de production a été assaini, les entreprises repartent et vont se mettre à réembaucher.

Pour PSA Mulhouse, dans un premier temps, c’est de l’intérimaire, certes… mais ça pourrait ne rien être du tout !

(A Mulhouse, PSA augmente les cadences et va embaucher © Maxppp)