Tout et son contraire, France info

Tout et son contraire. Gabriel Yared : "La musique doit être gratuite"

Gabriel Yared, compositeur de musique de films, a travaillé sur près d'une centaine de films dont "37°2 le matin", "La vie des autres", "By the sea". En 1996, il a reçu à Hollywood, l’Oscar de la meilleure musique pour "Le patient anglais" et un César pour la musique de "L’Amant". Il est l'invité de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gabriel Yared, compositeur, au Festival du film de Dubaï, le 7 décembre 2016.
Gabriel Yared, compositeur, au Festival du film de Dubaï, le 7 décembre 2016. (KARIM SAHIB / AFP)

Gabriel Yared dit pourtant de ne pas être compositeur de musique de films. Il explique plutôt composer de la musique pour les films. Pour le compositeur, la nuance est importante puisqu'il précise ne pas être de nature cinéphile : "Je pense qu’un compositeur doit servir l’esprit d’un film avant de le servir à la lettre [...] Je ne regarde pas trop l’image pour composer."

Une biographie de Gabriel Yared, signée Zeina Saleh Kayali, est sortie fin décembre 2016 dans la collection Figures musicales du Liban. Ce livre est accompagné de cinq heures de musique choisie par le compositeur. Gabriel Yared a pris soin de sélectionner des morceaux qui ne sont pas forcément sortis dans le commerce, ses premières musiques de publicité, des ballets mais aussi des morceaux qui n’ont pas été pris par les réalisateurs avec lesquels il a travaillé.

Gabriel Yared se fâche quand sa musique n'est pas comprise

Gabriel Yared ne travaille pas avec n’importe qui. Il a besoin de bien connaitre le réalisateur avant de s’engager dans la composition de la musique de son film : "Quand la musique que j’avais composée pour le film "Troy" a été rejetée, je l’ai très mal pris, je suis soupe au lait. Je n’ai pas compris, j’avais travaillé sur ce film pendant un an, j’avais les compliments du producteur et tout d’un coup sans aucune raison, on m’a viré".

Gabriel Yared n’a pas encaissé cette mise à pied et sur un coup de tête, il a mis en ligne sur internet à disposition du public toute la musique destinée au départ à ce film. "J’étais heureux que les gens disent que c’est de la bonne musique, c’est tout".

Je peux composer une musique de film en 15 jours s'il le faut, mais je n'aime pas travailler de cette manière-là.

Gabriel Yared

Tout et son contraire




Gabriel Yared, compositeur, au Festival du film de Dubaï, le 7 décembre 2016.
Gabriel Yared, compositeur, au Festival du film de Dubaï, le 7 décembre 2016. (KARIM SAHIB / AFP)