Tout et son contraire, France info

"Rideaux ouverts", Diane Tell

Diane Tell, musicienne, chanteuse, auteur compositeur. D’origine québécoise, elle s’est fait connaître en France avec la titre "Si j’étais un homme", puis deux comédies musicales : "La légende de Jimmy", de Michel Berger et Luc Plamondon ; et "Marylin Montreuil", de Jérôme Savary.

(©)

Rideaux
ouverts
, le nouvel album de Diane Tell a été entièrement fait au Québec, avec des musiciens québécois, comme
si elle en avait marre du showbiz français. 

Elle dit qu’en France, si on veut réussir, avant
d’avoir du talent, il faut avoir un réseau. Et elle, elle assure qu’elle
n’en a pas. 

Tout n’a pas été tout rose dans la carrière de Diane
Tell. D’abord, elle n’habitait
pas à Paris mais à Biarritz. Au bout d’un moment, les gens vous oublient (comme
vous n’êtes pas disponibles dans la demi-heure, les programmateurs ne vous
appellent plus). Et encore,  ces dans le cas où vous êtes joignable. Parce que Diane Tell, après avoir eu un "gros tube" comme on dit, a eu le réflexe de dire non à tout. Conséquence : elle était injoignable.
Par choix, mais aussi parce que elle n’avait plus les moyens.

(©)