Tout et son contraire, France info

Philippe Jaenada : "Je ne mérite pas vraiment la carte de presse"

Romancier, Philippe Jaenada a écrit une dizaine de romans dont "Le Chameau sauvage" (Prix de Flore), "La Grande à la bouche molle", "Vie et mort de la jeune fille blonde" ou encore "Sulak" qui a reçu plusieurs prix.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Philippe Jaenada a besoin d’histoires vraies pour écrire © MaxPPP)

Philippe Jaenada a publié dernièrement un nouveau roman chez Julliard La petite femelle . C’est l’histoire vraie de Pauline Dubuisson, connue pour avoir assassiné son ex-petit ami dans les années 50. Elle a servi de modèle à Brigitte Bardot dans le film La vérité . Pour son livre, le romancier s’est énormément documenté. Il dévoile ici un fait qu’aucun article de presse de l’époque n’évoque : elle aurait fait partie d’un viol collectif !

Philippe Jaenada a besoin d’histoires vraies pour écrire et surtout quand il est au cœur du sujet.

En 2007 il déclarait : "Ouf j’ai failli mourir ! Enfin quelque chose que je vais enfin pouvoir raconter ."

Mais le romancier n’a pas que ce métier pour vivre. Il écrit encore dans Voici où il est journaliste mais il n’approuve pas vraiment le terme.

"A Voici comme ailleurs, on reprend souvent des dépêches ou des articles de journaux de la presse étrangère; j’ai une carte de presse et j’en suis pas vraiment fier ."

Philippe Jaenada revient sur l'histoire de Pauline Dubuisson.
--'--
--'--
Philippe Jaenada explique ne pas mériter la carte de presse.
--'--
--'--
Philippe Jaenada répond à ce qu'il s'est dit sur lui dans la presse.
--'--
--'--

(Philippe Jaenada a besoin d’histoires vraies pour écrire © MaxPPP)