Tout et son contraire, France info

Maurice Renoma : "Je ne tiens pas à être célèbre"

Couturier, créateur, photographe aussi, il porte le nom de sa marque. Célèbre dans les années 60 et 70, on se souvient des publicités avec Serge Gainsbourg et Jane Birkin, nue dans ses bras, puis juste ce mot : Renoma.

(Son visage est nettement moins connu que la marque qui porte son nom, Maurice Renoma a pourtant habillé toutes les stars des yéyés © Bertrand/Sipa)

 Ses costumes ont été portés par les Rolling Stones et les Beatles, Giscard et Mitterrand, Dali et Picasso, Dylan et Clapton... Maurice Renoma fait partie des grands noms de la couture, mais il tient à rester discret, et l'explique : "Je ne tiens pas à être célèbre. J'ai créé une marque, je me cache derrière comme le photographe se cache derrière son appareil ".

Le nom "Renoma" vient en fait de son père, immigré polonais : "Il voulait déposer la marque Renommée, mais on lui a expliqué que c'était impossible. Il a donc enlevé un i au mot (qu'il écrivait "Renomai"), ça a donné Renoma ! "

Ami des stars dans les années 60 et 70, Maurice Renoma est désormais propriétaire d'une boutique dans le 16e arrondissement de Paris. En ce moment, elle abrite une exposition photo sur le Chelsea Hôtel, un hôtel de New-York qui a servi de refuge pendant plusieurs années à des artistes américains marginaux.

Maurice Renoma explique pourquoi il préfère se cacher des autres.
--'--
--'--
Maurice Renoma raconte comment il reçoit les célébrités dans sa boutique
--'--
--'--
Maurice Renoma répond à ce qu'il s'est dit sur lui dans la presse.
--'--
--'--
 

(Son visage est nettement moins connu que la marque qui porte son nom, Maurice Renoma a pourtant habillé toutes les stars des yéyés © Bertrand/Sipa)