Cet article date de plus de neuf ans.

Frédéric Diefenthal : "J'ai toujours vécu le succès avec pudeur"

écouter
Le comédien Frédéric Diefenthal présente un livre et un documentaire sur 13e Rue : "Paris, Capitale du crime". Le récit de vie d'une vingtaine de meurtriers, de la Bande à Bonnot à Guy Georges, le tueur du 11e, en passant par Casque d'Or.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Frédéric Diefenthal écrit sur Violette Nozière (dont Chabrol
a fait un film), qui avait tenté d'empoisonner ses parents. "Une grande
héroïne mythologique qui a le courage de délier les liens du sang et une petite
salope vicieuse et paresseuse qui est le reflet d'une société en voie de
décomposition morale. C'est une réalité.
"

L'intérêt du livre "c'est d'être dans la digression et
d'être subversif, donc de dire aussi ce que l'on pense. On n'est pas des
sociologues, des historiens, mais c'est le point du vue d'un individu.
"

Le métier de comédien

"Je pense que l'on est nombreux et qu'il faut trouver
sa place, se singulariser peut-être. Les terrains de jeu sont importants. Il
faut occuper beaucoup d'endroits pour garder sa place.
"

Frédéric Diefenthal a tourné dans Taxi. Pour lui faire ce
film s'était "comme gagner au loto, vous avez une chance sur un million
et après il faut gérer ce que cela rapporte.
" Il ne parle pas en terme d'argent,
mais en terme de succès. "C'est déroutant le succès. Je l'ai toujours vécu
avec pudeur et quelques fois je ne me suis pas senti légitime.
"

Vie privée

Frédéric Diefenthal a une histoire d'amour particulière. En
2004, il a épousé celle qui était devenue sa meilleure amie, la comédienne
Gwendoline Hamon (rencontrée en 1993 sur un court-métrage). Ils ont d'abord
été amis pendant sept ans. "Il y a la rencontre et l'on devient plus
qu'amis. Il y a un moment on s'est retrouvé dans le même cas de figure et l'on
s'est posé la question.
"

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.