Cet article date de plus d'onze ans.

Claude Onesta : "C'est bien de revenir à la réalité de la défaite"

Claude Onesta, entraineur de l'Equipe de France de Handball, détient un record dans l'histoire du handball : il a remporté six tournois majeurs : Euro 2006, JO 2008 (Pékin), Mondial 2009, Euro 2010, Mondial 2011, JO 2012 (Londres).
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (©)

Claude Onesta a vu sa série de victoires prendre fin aux
derniers mondiaux d'Espagne en janvier. La France a chuté en 1/4 de finale face
à la Croatie. Une défaite qui l'a presque soulagé : "les quatre étoiles sur le
maillot bleu, c'est ostentatoire. Cela ne correspond pas à nos valeurs. En
avoir pratiquement gagné quatre d'affilée c'est presque surnaturel et le
surnaturel a fini par être banalisé. Les gens pensaient qu'il fallait qu'on
enfile le maillot pour gagner. Donc c'est bien de revenir à la réalité de
la défaite.
"

Quand les paris sportifs sont arrivés dans le handball, il y
a quelques années, Claude Onesta les a tout de suite vécus comme un danger alors
que beaucoup y voyaient une manne pour ce sport.
"Dès lors qu'il va y
avoir des paris, on peut imaginer qu'il va y avoir des enjeux conséquents, et
outre les cas de conscience, il y a aussi des moyens de pression sur les
performances sportives. Donc on se doute que les enjeux vont être pris en compte
par des gens qui ne vont pas avoir l'esprit et les valeurs que l'on peut
espérer dans le sport.
", je suis revenu sur une affaire qui a beaucoup fait parler.

Le
dernier jour des JO de Londres, des joueurs de l'équipe de France, championne
Olympique, ont détruit en direct le studio de l'Equipe TV. Claude Onesta était
là.
"Je l'ai presque généré. Les gens de l'émission ont appelé les téléspecteurs à venir, dès la fin de la finale, voir l'émission du soir en disant : les handballeurs vont passer sur notre plateau et ils vont sûrement le démonter. Donc c'est quelque chose qu'on imaginé, partagé et qui a généré des commentaires par la suite. "

"C'est vrai que cela a été mal géré, mal venu. Mais sur le moment cela a plutôt été vécu comme quelque chose de partagé. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.