Tout et son contraire, France info

Chantal Lauby : "J’aime quand les mecs sont des mecs, quand ils ont des couilles"

Animatrice de télévision, comédienne, membre des Nuls sur Canal+ et au cinéma, Chantal Lauby est l’invitée de Philippe Vandel dans Tout et son contraire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(LOIC VENANCE / AFP)

Plus discrète ces derniers temps, Chantal Lauby n'avait pas disparu pour autant des écrans. Femme de télévision, de cinéma et de théâtre, on l'avait notamment vue incarner l'épouse de Christian Clavier dans la comédie Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, star du box office 2014.

L'actrice fait son retour mercredi 26 avril avec Jour J, de Reem Kherici, aux côtés de Sylvie Testud et Nicolas Duvauchelle. Chantal Lauby y joue la mère déjantée de l’héroïne, une wedding planner qui se voit confier l'organisation du mariage de l'inconnu avec qui elle a passé la nuit. On y retrouve Chantal Lauby en maman déjantée, franche du lever de coude, draguant là sans vergogne sur Facebook avec le compte de sa fille ou hébergeant un sans-domicile, compagnon d'infortune.

Chantal Lauby avoue n’avoir pas encore vu le film. Elle s’en explique. "Je garde l’impression que j’ai eu du tournage, explique la comédienne. Je garde l’impression que j’ai eu du réalisateur, des comédiens qui m’entourent, toutes ses impressions, elles sont importantes pour moi", raconte-t-elle.

Je peux aller voir le film que j’ai tourné quelques temps après en salles, ou j’attends qu’il passe à la télé. Ou, parfois, je ne le vois pas du tout

Chantal Lauby, comédienne

à franceinfo



Chantal Lauby a un parcours incroyable. Avant les Nuls, la comédienne a été successivement speakerine à FR3 Clermont-Ferrand, puis présentatrice de l'émission Bzzzzzz sur FR3 Côte d’Azur, aux côtés de Bruno Carette, dix minutes hebdommadaires complètement barrées, au point que De Greef, mythique patron des programmes de Canal+, les engage tous les deux pour l'aventure à venir des Nuls.

Émue, elle raconte son idylle avec un orque à Antibes 

Dans un tout autre genre, elle est aussi la première française à chevaucher un orque, au Marineland d’Antibes. Elle tombera d'ailleurs amoureuse de l'animal. "Je sortais de la télé le soir, je courais vite au Marineland et j’allais lui faire mon bonjour. J’ai été obligée d’arrêter d’aller le voir parce que ça perturbait son dressage. Dès que j’arrivais à côté de lui, l’animal ne voulait plus travailler […] Je savais ce qu’il se passait entre nous, je le ressentais", raconte-t-elle, les larmes aux yeux.

Un peu plus tard, en 2012 : Chantal Lauby a été la marraine de la boutique "Adopte un mec", où l'on pouvait trouver de vrais garçons dans des boîtes, présentés comme des objets. "J’aime quand les mecs sont des mecs. Quand ils ont des couilles, quand ils sont déterminés, qu’ils savent ce qu’ils veulent et qu’ils peuvent nous emmener quelque part en même temps ça n’exclut pas qu’ils soient sensibles mais j’aime quand un homme prend les choses en mains… Ses choses en mains", ironise-t-elle.

(LOIC VENANCE / AFP)