Cet article date de plus de cinq ans.

Benoît Hamon : "Manuel Valls ne connait pas la laïcité"

écouter (5min)

Benoît Hamon est député mais a également été ministre de l’Éducation nationale de François Hollande sous Manuel Valls. Il a démissionné du gouvernement, il y a deux ans. Le 16 août dernier, Benoît Hamon s’est déclaré candidat aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2017.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benoît Hamon dans les locaux de Radio France. (Jean-Christophe Bourdillat / Radio France)

Benoît Hamon a toujours été très critique envers la politique d’Emmanuel Macron. Il réagit dans cet entretien à sa démission du gouvernement. Il souhaite à l’ex-ministre de l’Économie la bienvenue dans le débat. Il se réjouit même en l’invitant à participer aux primaires du Parti socialiste. Pour Benoît Hamon, il serait dommage de refuser cet exercice démocratique quand on veut rénover la vie politique.

Benoît Hamon répond également à la déclaration de Manuel Valls dans le Canard Enchaîné qu'il l'accuse de vouloir récupérer le vote des musulmans dans le débat sur le burkini. Benoît Hamon se défend de ne pas vouloir bénéficier dans son fief du vote des activistes islamistes parce que ces gens là ne votent pas explique-t-il. Ils sont contre la démocratie !

Il n'oublie pas également de souligner que le conseil d’État avait dû rappeler la loi sur la laïcité au Premier ministre. "L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme fixe le cadre de la laïcité. Et dans la laïcité, il y a la liberté de conscience", explique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.