Cet article date de plus de sept ans.

Aissa Maiga : "À 20 ans, j’ai découvert que j’étais noire en devenant comédienne"

Aissa Maiga est comédienne. On l’a vu dans "L’ un reste, l’ autre part" de Claude Berri, "Les poupées russes" de Cédric Klapisch ou "L' écume des jours" de Michel Gondry. Elle est l’invitée de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

Article rédigé par franceinfo, Philippe Vandel
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Aissa Maiga, comédienne au Festival du film francophone d'Angoulème, le 22 août 2014. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Aissa Maiga est à l’affiche en ce moment de deux films en salle Il a déjà tes yeux  mais aussi de Corniche Kennedy. Dans ce dernier, l’action se passe à Marseille entre des jeunes qui viennent sauter d’une corniche et risquer leur vie pour s’amuser et une brigade des stups dont le chef est joué par Aissa Maiga. "Aux stups, ils ont assez peu de moyens mais ils sont très efficaces, souvent les dealers et les enquêteurs finissent par se connaitre" raconte la comédienne. 

Prise de risques lors du tournage

Dans le film, les comédiens sautent de six mètres voire même de 12 mètres. "Pour tourner ces scènes, c’était opération commando dans le secret. Il a fallu trouver des moments où ce n’était pas surveillé" explique Aissa Maiga.  

Aissa Maiga dit avoir accepté des rôles en se disant que le plus important c’est d’abord d’exercer son métier, de s’améliorer et d’être sur le ring, de pouvoir se battre. Au cours de sa carrière, la comédienne a rencontré des grands réalisateurs qui lui ont confié des meilleurs rôles comme Cédric Klapisch, Claude Berri, Michael Haneke.

Concernant les castings, Aissa Maiga n'en revient toujours pas :

J'ai découvert à quel point la couleur de peau pouvait être une barrière dans mon métier

Aissa Maiga

Tout et son contraire



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.