Tout et son contraire, France info

"Adam et Eve, la seconde chance" de Pascal Obispo

Pascal Obispo, interprète, mais avant tout auteur compositeur. ("Lucie, Plus que tout au monde, Tu vas me manquer, Sa raison d’être..."). Il a écrit "Savoir Aimer" pour Florent Pagny, ou "Allumer le feu" qui a relancé Johnny. Mais aussi "Zen" pour Zazie. Il a également écrit la comédie musicale "Les 10 commandements."

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Pascal Obispo revient à ses premiers succès avec une comédie musicale : Adam et Eve, la seconde chance . La comédie se jouera tous les soir au Palais des Sports à partir du 31 janvier. Mais le CD est déjà sorti.

Au tout début, il voulait faire du rock, du post-punk, de la new-wave. Jusqu’au jour où il a fait un petit boulot : tenir le rayon "variétés" de la Fnac Bastille. Et là, au lieu de se pincer le nez, et se la jouer snob, il a tout écouté et tout disséqué.

Obispo fait partie de cette caste privilégiée d’artistes qui gagnent des millions d’euros tous les ans, tout en étant fan de la new-wave anglaise des années 80. Il a démarré à Rennes dans un groupe branché avec Frank Darcel, le guitariste du groupe culte Marquis de Sade.

Comme tous les gens qui vendent beaucoup de disques, Obispo s’est beaucoup fait allumer par la presse, surtout la presse branchée.
Certains chanteurs ont le cuir tanné. Jean-Louis Murat par exemple, qui se fout complètement de ce que la presse peut écrire sur lui. Pascal Obispo a arrêté de se mettre la rate au court-bouillon en lisant ce que l'on dit de lui. Il a découvert un truc dingue dans la presse française : la mauvaise foi.

 

(©)