Tout est politique, France info

Tout est politique. Migrants : "Si des infractions sont constatées, il n'y a aucun souci pour condamner des policiers", estime le député LREM Sacha Houlié

Les invités de Tout est politique sont revenus, mardi, sur le déplacement et le discours d'Emmanuel Macron à Calais sur le dossier des migrants.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Jean-François AchillifranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne et président des Jeunes avec Macron, invité de Tout est politique, sur franceinfo, mardi 16 janvier 2018.
Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne et président des Jeunes avec Macron, invité de Tout est politique, sur franceinfo, mardi 16 janvier 2018. (FRANCEINFO)

"Devoir d'humanité", "respect de l'ordre républicain"... Emmanuel Macron était en déplacement à Calais (Pas-de-Calais), mardi 16 janvier, sur la difficile question des migrants. Le président de la République a demandé aux forces de l'ordre d'être "exemplaires" et aux associations d'être "responsables".

Alors que certaines associations accusent des policiers de violences envers des migrants, le chef de l'État a assuré qu'il ne pouvait pas "laisser accréditer l'idée que les forces de l'ordre exercent des violences physiques ou confisquent les effets personnels", mais que "si cela est fait et prouvé, cela sera sanctionné."

L'extrait

Cette déclaration d'Emmanuel Macron signifie-t-elle que chacun - associations et policiers - est renvoyé dos à dos ? La réponse de Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne et président des Jeunes avec Macron. 

Sacha Houlié : Non, mais chacun a des responsabilités et c'est bien lorsqu'elles sont rappelées. La police qui est là pour encadrer et lutter contre les filières d'immigration clandestines (...), elle est aussi là pour respecter les Droits de l'homme. [Concernant d'éventuels dérapages de policiers], si c'est démontré, ce sera sanctionné, c'est ce qui vient d'être dit le président de la République (...) Dans ce cas-là, il doit y avoir un rapport de l'Inspection générale de la police nationale, voire de la gendarmerie nationale, qui enquête, qui retrouve les auteurs de ces actes et qui les punit selon les procédures qui sont établies dans notre pays (...) Si les infractions sont constatées, il n'y a aucun souci pour condamner des policiers.

Les invités 

Sacha Houlié, président des Jeunes avec Macron (LREM)

Mathieu Darnaud, sénateur Les Républicains de l’Ardèche et secrétaire-adjoint LR, en charge des élus locaux

Mathilde Panot, députée La France Insoumise du Val-de-Marne 

Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne et président des Jeunes avec Macron, invité de Tout est politique, sur franceinfo, mardi 16 janvier 2018.
Sacha Houlié, député La République en marche de la Vienne et président des Jeunes avec Macron, invité de Tout est politique, sur franceinfo, mardi 16 janvier 2018. (FRANCEINFO)