Tout est politique, France info

Tout est politique. "Il devrait y avoir une plainte pour crime contre l'humanité contre l'industrie du tabac", estime l'eurodéputé LFI Younous Omarjee

Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus, jeudi sur franceinfo, sur le rapport de l'eurodéputé LFI Younous Omarjee intitulé "le livre noir du lobby du tabac en Europe".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'eurodéputé Younous Omarjee sur franceinfo, le 28 juin 2018.
L'eurodéputé Younous Omarjee sur franceinfo, le 28 juin 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La quasi-totalité (99%) du commerce illégal de tabac est organisé et alimenté par les cigarettiers eux-mêmes, selon le rapport du député européen La France insoumise Younous Omarjee que franceinfo révèle jeudi 28 juin 2018. Les cigarettiers organiserait donc eux-mêmes le commerce illégal afin de pouvoir vendre des cigarettes à bas coûts à des populations qui n'ont pas les moyens de s'approvisionner au sein du marché "légitime" (buralistes et détaillants). Ces cigarettes issues du commerce parallèle sont soit vendues par les cigarettiers à des intermédiaires dans des pays de l'Est avant de franchir les frontières de la France, ou alors, les cigarettes sont vendues par les fabricants de tabac à des pays d'Europe de l'Ouest où la fiscalité sur le tabac est faible (Andorre, Luxembourg etc). Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus, jeudi 28 juin, sur ce thème d'actualité.

L'extrait 

franceinfo : Younous Omarjee, vous êtes l'auteur d'un rapport intitulé "le livre noir du lobby du tabac en Europe". Il s'agit pour vous de dénoncer un fléau qui va grandissant, c'est à dire le commerce parallèle du tabac. Au-delà des problèmes de santé publique, ce phénomène provoque d'importantes pertes fiscales dans toute l'Europe et en Afrique. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Younous Omarjee : Le lobby du tabac est le lobby le plus influent à Bruxelles. Lorsque la Commission européenne a pris la directive tabac, la commission Barroso a failli tomber. Il y a eu des actes d'exécution qui ont été proposés au Parlement et j'ai objecté sur un acte délégué. Pourquoi ? Parce que la Commission européenne confie au lobby du tabac le soin de lutter contre le commerce parallèle, le commerce criminel du tabac, alors que nous savons que c'est l'industrie du tabac qui alimente ce commerce parallèle. Pourquoi ? Parce que ces paquets de cigarettes qui sont mis sur le marché illégal sont mis à des prix extrêmement bas, comparés aux prix qu'on peut trouver chez les débitants de tabac. Et de fait, les objectifs que nous nous fixons en matière de lutte contre le tabagisme sont tout à fait atténués, parce que l'objectif c'est l'accoutumance des plus jeunes, avec des paquets à bas coûts. Ce sont près de 20 milliards d'euros [de recettes fiscales] qui représentent une perte pour l'Union européenne. Et puis c'est 79 000 décès prématurés à cause du tabac en France. Il devrait y avoir une plainte pour crime contre l'humanité contre l'industrie du tabac, parce que c'est le plus grand crime contre l'humanité dans l'Histoire.

Les invités 

Elise FAJGELES, députée LREM de Paris

Younous OMARJEE, député européen de la France insoumise

Alain LAMASSOURE, député européen, vice-président de la délégation française du Parti populaire européen

Jean-Jérôme BERTOLUS, chef du service politique de franceinfo

L\'eurodéputé Younous Omarjee sur franceinfo, le 28 juin 2018.
L'eurodéputé Younous Omarjee sur franceinfo, le 28 juin 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)